Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 août 2016 1 01 /08 /août /2016 21:28
Comme sont rares ceux qui oeuvrent sincèrement pour Allah
Repost 0
Published by la-ilaha-illallah - dans Citations
commenter cet article
1 juillet 2016 5 01 /07 /juillet /2016 21:27
Comment reconnaitre l'amour de ton frère
Repost 0
Published by la-ilaha-illallah - dans Citations
commenter cet article
27 juin 2016 1 27 /06 /juin /2016 19:43
La foi au Paradis et à l'Enfer qui sont créés tous deux

La foi au Paradis et à l'Enfer qui sont créés tous deux

 

Les gens de la sunna attestent que le Paradis et l'Enfer sont créés et qu'ils sont éternels, jamais ils ne disparaîtront. Les habitants du Paradis n'en sortiront jamais, de même les gens de l'Enfer – qui en sont les habitants et pour lequel ils ont été créés – n'en sortiront jamais. On ordonnera d'égorger la mort sur un mur entre le Paradis et l'Enfer. Un héraut criera ce jour-là : « Ô gens du Paradis ! Une vie éternelle et pas de mort ! Et ô gens de l'Enfer ! Une vie éternelle et pas de mort ! »1 tel que les informations authentiques du Messager d'Allah (sallallah'alayhi wa salam) l'établissent.

 

Note

1. Al-Bukhârî n°4730 et Muslim, t.6 n°7181, éditions al-Hadîth.

 

 

 

Titre : La croyance des salaf & des gens du hadith

Auteur : L'imam al-Sâbûnî

Page : 58

Edition : Al-Hadîth éditions

Retranscrition par : oum Merjem

site : rappel01.fr

Acheter le livre en ligne : www.daralmuslim.com

Repost 0
Published by la-ilaha-illallah - dans Croyance
commenter cet article
20 juin 2016 1 20 /06 /juin /2016 19:38
Laylatou-l-qadr
Repost 0
Published by la-ilaha-illallah - dans Citations
commenter cet article
7 juin 2016 2 07 /06 /juin /2016 19:35
Un musulman n'est pas jugé mécréant pour tout péché

Un musulman n'est pas jugé mécréant pour tout péché

 

Les gens de la sunna croient que même si le croyant a commis de nombreux péchés, véniels ou majeurs, il n'en devient pas pour autant mécréant. S'il quitte ce monde sans s'être repenti, mais meurt dans le monothéisme et la sincérité, son sort revient à Allah 'azza wa jal : s'Il veut, Il lui pardonne et le fait entrer au Paradis le Jour de la Résurrection sain et fortuné, sans être éprouvé par le Feu ni châtié pour les péchés qu'il a commis et acquis, puis le soulage jusqu'au Jour de la Résurrection de tous péchés et fardeaux ; et s'Il veut, Il le punit et lui fait subir pour un temps le châtiment de l'Enfer. Mais s'Il le châtie, il ne l'y laissera pas éternellement. Il l'affranchira et l'en fera sortir pour le placer dans les délices de la Demeure de la stabilité.

 

Notre cheikh, l'imam Abû al-Tayyib Sahl Ibn Muhammad al-Sa'lûkî (rahimahoullah) a dit : « Même si le croyant pécheur est châtié par le Feu, il n'y sera pas jeté comme les mécréants, il ne restera pas en Enfer comme les mécréants et n'y connaîtra pas le malheur comme les mécréants. Cela signifie que les infidèles seront tirés sur leur visage vers l'Enfer et ils y trouveront leur rétribution, la tête en bas, dans des chaînes, des carcans et de lourdes entraves. En revanche, si le croyant pécheur est éprouvé par le Feu, il entrera en Enfer comme le criminel entre en prison dans ce monde, sur ses pieds, sans qu'il soit jeté ni renversé ».

 

Ses propos : « Il n'y sera pourtant pas jeté comme les mécréants » signifient : le mécréant verra tout son corps brûlé et chaque fois que sa peau sera consumée, il aura une autre peau en échange afin qu'il goûte au châtiment, comme l'a exposé Allah dans Son Livre lorsqu'Il déclare : « Certes, ceux qui ne croient pas à Nos Versets, Nous les brûlerons bientôt dans le Feu. Chaque fois que leurs peaux auront été consumées, Nous leur donnerons d'autres peaux en échange afin qu'ils goûtent au châtiment » - Al-Nisâ' : 56. Quand aux croyants, le Feu ne touchera point leurs visages et ne brûlera pas les membres avec lesquels ils se prosternaient, car Allah a interdit à l'Enfer les membres de la prosternation. 1

 

Ses propos : « Il ne restera pas en Enfer comme les mécréants » signifient que le mécérant y demeurera éternellement et n'en sortira jamais, tandis qu'Allah n'abandonnera pas éternellement les croyants pécheurs en Enfer.

 

Quant à ses propos : « Il ne connaîtra pas en Enfer le malheur comme les mécérants », cela veut dire que les mécréants y désespéreront de la miséricorde d'Allah et n'y espéreront aucun répit. Quant aux croyants, ils n'auront de cesse de convoiter la miséricorde d'Allah en toute situation et l'aboutissement de tous les croyants est le Paradis, car ils ont été créés pour lui et il a été créé pour eux par bienfait et grâce de la part d'Allah.

 

Note

1. Al-Bukhârî n°7437 et Muslim, t.1 n°451, éditions al-Hadîth.

 

 

 

Titre : La croyance des salaf & des gens du hadith

Auteur : L'imam al-Sâbûnî

Page : 63-65

Edition : Al-Hadîth éditions

Retranscrition par : oum Merjem

site : rappel01.fr

Acheter le livre en ligne : www.daralmuslim.com

Repost 0
Published by la-ilaha-illallah - dans Croyance
commenter cet article
1 juin 2016 3 01 /06 /juin /2016 21:26
Réprouver les suggestions sataniques
Repost 0
Published by la-ilaha-illallah - dans Citations
commenter cet article
14 mai 2016 6 14 /05 /mai /2016 21:26
La vision du Seigneur par les croyants dans l'au-delà

La vision du Seigneur par les croyants dans l'au-delà

 

Les gens de la sunna attestent que les croyants verront leur Seigneur, glorifié et exalté soit-Il, de leurs propres yeux et Le regarderont le Jour de la Résurrection, conformément à l'information authentique transmise du Messager d'Allah (sallallah'alayhi wa salam) : « Vous verrez certes votre Seigneur comme vous voyez la lune la nuit où elle est pleine ». 1

 

La comparaison établie dans cette information concerne une vision par rapport à une autre, non pas l'objet de la vision par rapport à une autre. Les informations relatives à la vision sont référencées avec leurs voies de transmission dans le livre al-intisâr.

 

 

 

 

Note

1. Al-Bukhârî n°4851 et Muslim, t.1 n°451, éditions al-Hadîth.

 

Titre : La croyance des salaf & des gens du hadith

Auteur : L'imam al-Sâbûnî

Page : 57

Edition : Al-Hadîth éditions

Retranscrition par : oum Merjem

site : rappel01.fr

Acheter le livre en ligne : www.daralmuslim.com

 

Repost 0
Published by la-ilaha-illallah - dans Croyance
commenter cet article
1 mai 2016 7 01 /05 /mai /2016 21:25
Allah éprouve l'homme
Repost 0
Published by la-ilaha-illallah - dans Citations
commenter cet article
23 avril 2016 6 23 /04 /avril /2016 20:26
L'exhibition des atours  « At-Tabaroudj »

L'exhibition des atours

« At-Tabaroudj »

Cheikh Abdal-Malik Ramadani

 

Sur le plan linguistique, le terme « tabarouj » signifie : s'embellir de ses atours et s'exhiber de façon ostentatoire, comme a dit el Fayrouz Abadi dans son livre « Bassa'ir dhawitamyiz ». Et il a argumenté avec le dire d'Allah Très Haut soit-Il- :

 

« Sans cependant exhiber leurs atours. »

 

Et il est connu que ce verset est révélé au sujet des vieilles femmes, et s'il est interdit à la vieille femme d'exhiber ses atours, qu'en est-il alors de la jeune femme ?! Il y a donc en cela la plus grande exhortation pour elle, afin qu'elle ne montre pas ses charmes.

 

Al Boukhari a rapporté dans son sahih, d'après Ma'mar : « L'exhibition consiste à afficher ses charmes. ». Ainsi la femme doit cacher sa beauté des yeux des gens, comme Allah a dit :

 

« Et qu'elles ne frappent pas de leurs pieds de façon que l'on sache ce qu'elles cachent de leurs parures. » (Sourate An-Nour, V. 31)

 

Et c'est pour cela que cheikh Ibnou Baz a dit dans « Medjmou'e el fatawa » : « Et les attraits que la femme ne doit pas montrer englobent tout ce que l'homme aime chez la femme, et tout ce qui l'invite à la regarder, que ce soit sa beauté naturelle ou acquise,qui est toute choses ajoutée à son corps pour se faire belle ».

 

Titre : Les déformations critiques du voile de la femme musulmane

Auteur : Cheikh Abdal-Malik Ramadani

Page : 46

Retranscrition: Ibn_Djelaz

Site : rappel01.fr

 

Repost 0
Published by la-ilaha-illallah - dans La femme musulmane
commenter cet article
15 avril 2016 5 15 /04 /avril /2016 20:14
Les conséquences du bon comportement

Les conséquences du bon comportement

Cheikh Abdal-Malik Ramadani

 

Le bon comportement consiste à faire preuve de générosité et ne pas causer de tort à autrui. Ceux qui ont un tel comportement sont complimentés par les gens, qu'ils soient musulmans ou mécréants. En effet, le bon comportement envers les créatures consiste à être bienfaisant envers elles. At-Tirmidhî (hadith n°2005) relate, selon une chaîne de rapporteurs authentique, que 'Abdullâh ibn Al-Mubârak (rahimahoullah) a décrit le bon comportement en ces termes : « C'est avoir un visage avenant, être bienfaisant et s'abstenir de causer du tort. ».

 

Les gens sont naturellement enclins à aimer ceux qui sont bienfaisants envers eux, au point de leur vouer obéissance par ce simple fait. C'est là, une attitude qu'Allah (soubhana Allahu wa ta'ala) a ancrée dans la nature originelle de l'homme. Un poète a dit :

 

Sois bienfaisant envers les gens, tu asserviras leurs coeurs

Car depuis toujours la bienfaisance asservit les hommes

 

La profonde influence exercée par le bon comportement sur l'affection qui se crée entre les individus est une réalité reconnue tant par les musulmans que par les non musulmans. En effet, la rudesse engendre l'antipathie. Allah (soubhan Allahu wa ta'ala) dit :

 

« C'est par miséricorde d'Allah que tu (Muhammad) as été si doux envers eux ! Et si tu avais été rude, au coeur dur, ils se seraient enfuis de ton entourage. Pardonne-leur donc, et implore pour eux le pardon (d'Allah). »1

 

Il est aussi unaniment reconnu que le bon comportement a un effet notoire sur l'union et la fortification des rangs. Ainsi, An-Nu'mân ibn Bashîr (qu'Allah l'agrée) a dit : le Prophète (sallallah'alayhi wa salam) a dit : « Les musulmans sont, dans la bonté, l'affection et la sympathie qui existent entre eux comme un seul corps qui, lorsqu'un de ses membres souffre, voit tout le reste de ses membres paratager avec lui l'insomnie et la fièvre. »2

 

Un des exemples les plus parlants à ce sujet est ce qu'a rapporté Muslim d'après Mu'âwiah ibn Al-Hakam As-Sulamî qui dit : «  Alors que je priai avec le Prophète (sallallah'alayhi wa salam) un homme parmi nous éternua. Je lui dis : « Qu'Allah te fasse miséricorde. » C'est alors que les gens me fusillèrent du regard. Je m'écriai : « Ah ! Que ma mère me perde ! Qu'avez-vous à me dévisager de la sorte ? » Ils se mirent ensuite à se frapper les cuisses (pour me faire taire). Lorsque je vis qu'ils voulaient me réduire au silence, je me tus. Quand le Prophète (sallallah'alayhi wa salam) acheva sa prière (il s'entretint avec moi). Et certes, je donnerai mon père et ma mère en rançon pour lui, car je n'ai jamais vu, avant lui ni après lui, d'enseignant plus pédagogue. Par Allah ! Il ne manifesta aucun ressentiment à mon égard. Il ne me frappa ni ne m'injuria. Il me dit simplement : « Durant la prière, on ne peut prononcer de paroles qui lui sont étrangères. On doit se contenter de glorifier Allah, de Le louer et de réciter du Coran. »

 

1. Sourate Âl 'Imran v.159

2. Rapporté par Al-Bukhârî et Muslim

 

Titre: Invitation au bon comportement

Auteur: cheikh Abdelmalik Ramadani

Pages: 43-45

Retranscription : oum Merjem

site : rappel01.fr

 

 

 

Repost 0
Published by la-ilaha-illallah - dans Le comportement
commenter cet article

Présentation

  • : la-ilaha-illallah
  • la-ilaha-illallah
  • : Al-Awzâ’î a dit : « Patiente sur la Sunna, arrête-toi là où les gens se sont arrêtés, dis ce qu’ils ont dit, abstiens-toi de ce dont ils se sont abstenus, et suis la voie de tes pieux prédécesseurs, car ce qui leur a suffit te suffira. » [Al-Lâlakâ’î dans Sharh Usûl Al-Ictiqâd (315)] (( Si vous remarquez des erreurs, veuillez m'en avertir barakallahou fikom ))
  • Contact

Heure

Rechercher

Calendrier

Texte Libre