Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 juillet 2011 7 17 /07 /juillet /2011 08:34

 12808497451.gif 

 

Ibn Al-Qayyim dit : « On compte parmi les fléaux qu’engendrent les péchés : la disparition des bienfaits et l’apparition des malheurs. Ainsi, tout bienfait qui disparaît est dû à un péché commis par le serviteur, et tout malheur qui a lieu est dû à un péché, comme l’a dit ‘Ali ibn Abî Tâlib : « Un malheur ne se produit qu’en raison d’un péché commis, et il ne disparaît que grâce au repentir. » Allah dit :

 

« Tout malheur qui vous atteint est dû à ce que vos mains ont commis. Et Il pardonne beaucoup. » Sourate Ash-Shûrâ v.30

 

« C’est qu’en effet Allah ne modifie pas un bienfait dont Il a gratifié un peuple avant que celui-ci ne change lui-même. Et Allah entend et sait tout. » Sourate Al-Anfâl v.53

 

Allah nous informe donc qu’Allah n’altère pas un bienfait dont Il a gratifié quelqu’un avant que ce dernier ne change lui-même. Il remplace ainsi l’obéissance à Allah par sa désobéissance, son remerciement par l’ingratitude à Son égard et les causes menant à Sa satisfaction par celles menant à Son courroux. Si donc il change ces choses, Allah changera Ses bienfaits à son égard et c’est là une rétribution juste : « Et Allah n’est pas injuste envers les serviteurs. » Sourate Fussilat v.46

 

Si le serviteur remplace la désobéissance par l’obéissance, Allah remplacera le châtiment par la préservation, et l’humiliation par l’honneur. Allah dit :

 

« En vérité, Allah ne modifie point l’état d’un peuple, tant que les (individus qui le composent) ne modifient pas ce qui est en eux-mêmes. Et lorsqu’Allah veut (infliger) un mal à un peuple, nul ne peut le repousser : ils n’ont en dehors de lui aucun protecteur. » Sourate Ar-Ra’d v.11

 

A ce propos, les vers suivants sont d’une grande pertinence :

 

Si tu jouis d’un bienfait, préserve-le.

En effet, les péchés font disparaître les bienfaits.

Protège ce bienfait par l’obéissance au Seigneur des hommes,

Car le Seigneur des hommes châtie rapidement les désobéissants.

Prends garde à l’injustice autant que tu peux,

Car l’injustice à l’encontre des hommes a de graves conséquences.

Voyage avec ton cœur parmi les créatures,

Pour savoir la destinée de ceux qui ont été injustes.

Leurs demeures vides après qu’ils ont péri

Sont un témoin indiscutable à ce sujet.

Et rien ne leur a été plus néfaste que leur injustice,

ET c’est leur injustice qui les a détruits.

Combien de jardins et de palais ont-ils laissés ?

Et combien d’autres choses plus grandes encore ?

Ils ont été introduits en enfer, et les délices ont disparus.

Quand aux plaisirs passés, ils ont été pour eux comme un mirage. »

 

 

Tirée du livre : Conseils pour la femme musulmane, Umm’Abdillah Al Wadi’iyya, édition : DAR AL MUSLIM, 1428/2007, Lyon. p 415-417

Repost 0
Published by la-ilaha-illallah - dans Autres
commenter cet article
16 juillet 2011 6 16 /07 /juillet /2011 17:10


"As Salam alaykoum wa rahmatuLlahi wa barakatouhou, 

 Je vous écris pour vous présenter un projet pour la da'wa, qui a aboutit al hamduliLlah. 

C'est une application iPhone (et iPod Touch), qui est disponible internationalement sur l'App Store d'Apple,
son nom est Islam Science. (Apprendre l'Islam avec Science). 


  Si vous n'êtes pas familier, l'iPhone est un téléphone/smartphone très répandu depuis quelques années, et l'App Store est la plateforme de la société qui le vend (Apple) sur laquelle on peut télécharger des applications gratuites ou payantes pour tout type d'usage : boussole, notes, audio/vidéo, mushaf, horaires de prières, dictaphone, navigation internet, mails, livres électroniques, etc. Il y a vraiment de tout. 

Il y a des applications islamiques, souvent payantes, mais aucune n'était très claire dans ses sources, minhaj, en tous cas pas en apparence et ne proposait pas d'apprendre l'Islam sans que ce soit affilié à une secte égarée. 

Donc al hamduliLlah nous avons fait une application clairement basée sur le minhaj salafi, destinée à tous les publics : musulmans convertis, futurs convertis, musulmans ayant déjà des connaissances, incha Allah chacun peut y trouver un intérêt. 

Voici ses fonctionnalités : 

- Fournir des documents reprenants des articles, essais, livres des sites salafis. (Ces documents peuvent être consultés hors ligne sans connexion internet.)

- Fournir des cours audio : la première série est celle des "Premiers pas dans l'Islam" de AbdelMalik Abou Adam Al Fransi. (Besoin d'une connexion internet) 

- Un petit lecteur de flux RSS qui permet de consulter directement depuis un seul point les nouveaux articles des sites de confiance, ainsi que lancer une recherche sur Sunna Search ou le site de l'Ifta Comité des savants d'Arabie Saoudite) et prochainement les sites des savants. (Besoin d'une connexion internet) 

Incha Allah, tout le monde peut y trouver son compte, que ce soit pour apprendre l'Islam, lire des rappels, consulter les articles récents des sites, faire des recherches etc. 

L'application est 100% gratuite et elle ne rapporte aucun centime par aucun moyen (publicité ou autres paiements). Ce n'est pas le but et ça ne le sera pas incha Allah. 

Il serait très bénéfique de transmettre ceci à un maximum de personnes, de la télécharger beaucoup et surtout la noter avec 5 étoiles sur l'App Store. Cela fera remonter l'application dans les classements pour arriver aux premières positions dans les recherches avec le mot "Islam". Donc ça servira la da'wa, les gens tomberont dessus et lui feront confiance avant d'autres applications qui sont un vrai carnage, qu'Allah nous en préserve et nous raffermisse dans le suivi de la vérité. 

D'autres fonctionnalités sont prévues dans les prochaines mises à jour incha Allah. Faites nous parvenir toutes vos remarques, suggestions, corrections à l'adresse suivante :" 

islamscience@techilm.com 

Important : 

- La liste des sites pour les articles récents (RSS) n'est pas figée et peut être modifiée sans mise à jour, donc si vous pensez qu'il y a un manque signalez le. 


- Cependant beaucoup de sites manquent : Le voie droite, Salafs.com, Fourqane etc. C'est parce qu'ils n'ont pas de flux RSS. Pour les ajouter à l'application, il faudrait en mettre un en place, nous pouvons vous apporter de l'aide si vous avez du mal. 


- Nous ne fournissons de nous même aucun contenu, nous transmettons les écrits et audios des gens de science à partir de sites reconnus al hamduliLlah. 

BarakaLlahou fikoum, faites passer le message, par mail, SMS ; Si vous avez un site, publiez un article à cette occasion. Encore une fois, plus l'application se répand et est bien notée, plus cela servira l'appel à Allah sur la voie de la vérité. 

Informations pratiques : 

Page web de présentation : 

http://islamscience.techilm.com 

Lien de l'application sur l'App Store pour téléchargement gratuit : 

http://itunes.apple.com/fr/app/islam-science/id442140751?mt=8&ls=1 

Ou alors rechercher "Islam Science" sur l'App Store 

BarakaLlahou fikoum, As Salam alaykoum wa rahmatuLlahi wa barakatouhou. 
"


http://convertistoislam.over-blog.com/article-application-iphone-islam-science-79570050.html

Repost 0
Published by la-ilaha-illallah - dans Informations
commenter cet article
15 juillet 2011 5 15 /07 /juillet /2011 19:43

adhan.jpg

 

Muslim (1/289) rapporte d’après ‘Umar ibn Al-Khattâb que le Prophète (صلى الله عليه و سلم  ) a dit : « Lorsque le muezzin dit :

 

« Allahu Akbar Allahu Akbar » et que l’un de vous dit : « Allahu Akbar Allahu Akbar ».

 

Quand le muezzin dit : «  J’atteste qu’il n’y a de divinité digne d’adoration qu’Allah » et que l’un de vous dit : « J’atteste qu’il n’y a de divinité digne d’adoration qu’Allah ».

 

Quand il dit : « J’atteste que Muhammad est Son serviteur et messager » et que l’un de vous dit : « J’atteste que Muhammad est Son serviteur et messager ».

 

Quand il dit « Venez à la prière. » et que l’un de vous dit : « Il n’y a de force ni de puissance qu’en Allah. »

 

Quand il dit : « Venez à la réussite. » et que l’un de vous dit : « Il n’y a de force ni de puissance qu’en Allah. »

 

Quand il dit : « Allahu Akbar Allahu Akbar » et que l’un de vous dit : « Allahu Akbar Allahu Akbar ». Quand il dit : « Il n’y a de divinité digne d’adoration qu’Allah » et que l’un de vous dit : «  Il n’y a de divinité digne d’adoration qu’Allah. » du plus profond de son cœur, il entrera au paradis.

Repost 0
Published by la-ilaha-illallah - dans Appel à la prière et Mosquée
commenter cet article
9 juillet 2011 6 09 /07 /juillet /2011 00:49

Shaikh Abdul-Aziz Ibn Baz


 

fond-ecran-goutte-de-fleur

Question:


Quelle est la règle concernant une personne qui doute quant à savoir si elle a annulé ses ablutions ou pas ?


Réponse:


Si une personne a le doute quant à savoir si elle a perdu ou pas ses ablutions, alors son état de pureté du départ prévaut et son doute n'a aucun effet.


Ceci se base sur un hadit du Prophète. Quand un homme l'a questionné sur le fait de ressentir ce qu'il avait dans le ventre pendant la prière.


« Ne quitte pas la prière à moins que tu entendes ou sentes quelque chose. » (Boukhari et Mouslim)


Le Prophète lui a expliqué que la règle de base est qu'il garde son état de pureté à moins d'être certain que quelque chose est venu annuler les ablutions. Tant que la personne n'est que dans le doute, son état de pureté est sûre et confirmé.


Donc il peut continuer de prier, de tourner autour de la Ka'bah, de lire le Qur'an etc. Ceci est la règle originale. Toutes les louanges sont dues à Allah pour sa Magnanimité et pour la simplicité de l'Islam.



Sheikh Ibn Baz

 


(http://maslak.free.fr/)

 

http://alhouda.forumactif.com

Repost 0
Published by la-ilaha-illallah - dans règles importantes à connaître
commenter cet article
8 juillet 2011 5 08 /07 /juillet /2011 17:08

route-.JPGQuestion : Pouvez-vous donner un conseil aux musulmans d’Occident en ce qui concerne le fait de se préparer pour la hijra. Car beaucoup pensent qu’ils n’ont pas la possibilité de faire la hijra alors qu’en réalité, ils ne font même pas les causes pour la faire ?

Réponse : Cela est effectivement ce qui se passe. Beaucoup disent qu’ils ne peuvent pas faire la hijra mais cela est en réalité une faiblesse ou une défaillance de leur part. En réalité ils sont capables de la faire, s’ils s’y préparent et font les causes pour l’effectuer.


Les dépenses mensuelles de la plupart de ceux qui résident en Occident se font dans des choses inutiles. Ils dépensent la majorité de leur argent dans des choses superflues desquels ils pourraient se passer ou des excès dans des choses permises. Alors que si l’un d’eux économisait la moitié de ce qu’il dépense, l’autre moitié lui aurait sûrement suffit pour faire la hijra.


Quel est le salaire minimum là-bas ? 1300 ou 1500 euros. Je connais certains frères qui travaillent dans le bâtiment qui gagnent 500 euros par jour. Ce sont vraiment des sommes illusoires ! S’il gagne 1300 euros par mois, il n’est pas obligé de louer une maison à 800 euros٫ il peut louer une petite maison modeste.


Celui qui veut vraiment quitter la terre de mécréance, qui a peur pour ses enfants arrivera à faire la hijra incha Allah. Par contre, s’il dit :


« Incha Allah je vais faire la hijra, je veux la hijra٫ mais cela ne m’a pas encore était facilité » Alors que tous les jours macha Allah, il est dans les cafés٫ voyage souvent, fait de l’excès dans les choses permises. Je connais certains qui dépensent environ trois ou quatre cents euros par mois juste dans des gâteaux ou les choses superficielles. Il se peut que certains dépensent cent ou deux cents euros dans des jus ou des boissons.


Tu es capable d’économiser, pourquoi n’économises-tu pas ?


Économise et met de l’argent de coté de sorte à ce qu’Allah t’aide à faire la hijra. Et il n’est pas obligatoire que tu économises une grosse somme d’argent. Car certaines personnes ont une faiblesse sur ce point.


D’autre que toi, sont partit alors qu’ils n’avaient que très peu d’argent٫ mais ils ont faits les causes. Par exemple ils apprennent une profession avec laquelle il peuvent travailler en pays musulman. Que ce soit professeur٫ mécanicien٫ ingénieur, etc. Peu importe la profession tant qu’elle te permet de rester en terre d’Islam en subvenant à tes besoins et à ceux de ta famille. Si tu peux faire cela, ceci est une manière de faire les causes. On demande à Allah qu’Il les guide tous vers le bien dans leur religion et leur vie d’ici bas.


En réalité٫ la cause de cela est une grande insouciance, ceci est du à l’insouciance. Et là, nous parlons de ceux qui savent que la hijra leur est obligatoire.


Car à cause de la facilité de la vie là-bas et les habitudes qu’ils ont prises٫ il y en a qui se mentent à eux même et disent :


« Untel et untel ont dit que la hijra n’est pas obligatoire de là-bas » Alors que chacun d’entre eux voit de ses propres yeux le grand mal qu’il y a dans le fait qu’il reste en terre de mécréance. Car il n’y pas une personne juste, sincère envers elle-même, quel que soit le niveau de science qu’elle ait atteint, sans qu’elle ne sache que le fait qu’elle reste en terre de mécréance avec sa famille renferme des méfaits énormes, énormes, énormes !


Mais où sont ceux qui sont raisonnables, sincères envers eux même ?


Tel est la question. Car celui qui est sincère envers lui-même ne peut pas agréer de rester avec sa famille en terre de mécréance.


Fin de la réponse de Cheikh Abdullah Al Adani Traduit et publié par


daralhadith-sh.com

Repost 0
Published by la-ilaha-illallah - dans Autres
commenter cet article
7 juillet 2011 4 07 /07 /juillet /2011 06:13



Concernant les 2 écoulements As-safra et Al-Kadra



Il y' éxiste 2 écoulements nommés As-safra (écoulement Jaunâtre) et Al-Kadra (ecoulement Marron). 

Ses écoulements peuvent apparaître pendant la période de menstrues mais également en dehors de la période (c’est à dire après la purification) 

Les savants expliquent que : 

A-Si ces écoulements apparaissent pendant la période de menstrues ( c'est à dire avant la purification), ils sont alors considérés comme faisant partie des menstrues. 

B- Si ces écoulements apparaissent après avoir observé le liquide blanc ( Al-Qousssa l-bayda ) et s'être purifier, ils ne sont pas considérés comme menstrues par conséquent il est permis à la femme de prier, jeûner etc.. 


" La règle générale est que : 

Quand, à la fin de son cycle, la femme recouvre réellement son état de propreté par cet état j’entends l’apparition de traces blanchâtres qui consistent dans un liquide blanc que les femmes connaissent [ Al-Qoussa l-Bayda ] 

Ce qui vient aprés la purification comme une trace foncée ou jaune, une goutte, un point humide, tout cela ne fait pas partie des regles. 

Aussi n’empêche-t-il ni prière ni jeûne ni rapports intimes puisqu’il ne s’agit pas de sang menstruel. Mais l’intéressé ne doit pas être trop pressée, elle doit attendre de constater l’état de propreté. C’est parce que les femmes des Compagnons envoyaient à Aïcha des morceaux de coton recouverts de tâches jaunâtres et elle leur disait : « Ne vous empressez pas avant de voir les traces blanches » [ Al-Qoussa l-Bayda ]. " 


Cheikh Otheimine Fatawa Arkane Islam P 258.




" Si ses écoulements marron ou jaunâtre apparaissent pendant la période de menstrues, ils sont alors considérés comme faisant partie des menstrues,ce qui signifie que les dispositions s'appliquant aux menstrues leurs sont appliqués. 

Mais Après la purification ces écoulements ne sont pas à prendre en considération, ce ne sont pas des règles : 

Oum 'Attiya rapporte " Nous ne prenions pas en considération "as-safra" et "Al-Kadra" après la purification ".
 

[Cheikh Fawzan, Ahkam Tanbihat 'Ala Ahkam Takhtasse Bil Mouminate p 30]



A retenir : 

Avant la purification As-safra ( écoulement jaunatre ) et Al-Kadra ( écoulement marron ) sont considerés comme des regles. 

-Aprés la purification As-safra et Al-Kadra ne sont pas à prendre en consideration, ce ne sont pas des règles. 

 

http://www.fourqane.fr/forum/viewtopic.php?t=1468

Repost 0
Published by la-ilaha-illallah - dans La femme musulmane
commenter cet article
2 juillet 2011 6 02 /07 /juillet /2011 15:59

[1er Hadith  الحديث الأول ]
La Méthodologie du prêche à Allah

منهج الدعـوة إلى الله

la-ilaha-illallah
D’après ibn ‘Abbâs , le Prophète صلى الله عليه وسلم envoya Mou’âdh  au Yémen et [lui] dit :

  إنك تأتي قوماً من أهل الكتاب ، فليكن أول ما تدعوهم إليه شهادة أن لا إله إلا الله - وفي راوية : إلى أن يوحدوا الله - فإن هم أطاعوك لذلك، فأعلمهم أن الله افترض عليهم خمس صلوات في كل يوم وليلة ، فإن أطاعوك لذلك فأعلمهم أن الله افترض عليهم صدقة تؤخذ من أغنيائهم فترد على فقرائهم. فإن هم أطاعوك لذلك، فإياك وكرائم أموالهم ، واتق دعوة المظلوم ، فإنه ليس بينها وبين الله حجاب .


 «Quand tu rencontres des gens du Livre [Il s’agit des juifs et des chrétiens. ], que ta première action soit de les appeler à attester : « La ilâha ill Allah [C’est le fait de savoir qu’il n’y a personne qui mérite d’être adoré sauf Allah, et le fait d’adorer autre que Lui est vain et c’est une association (Chirk) à Allah. ] » (et dans une autre version de rendre Allah unique [C’est-à-dire qu’ils dirigent leurs adorations exclusivement vers Lui Seul.] ) ! S’ils t’obéissent en cela [C’est-à-dire, s’ils acceptent et te suivent]fais-leur savoir qu’Allah leur a ordonné [C’est-à-dire que ceci est obligatoire] cinq prières pour chaque jour et nuit ! S’ils t’obéissent en cela, fais-leur savoir qu’Allah leur a prescrit de faire une aumône [ Il s’agit ici de la Zakât obligatoire.] qui doit être perçue des riches pour être distribuée aux pauvres. S’ils t’obéissent en cela, évite leurs biens les plus précieux. Et crains la plainte de l’opprimé, car il n’y a pas de voile entre elle et Allah ».


Rapporté par al Boukhari [
Kitabouz-Zakât,no.1395 et 1458.], Mouslim[Kitaboul-Imân,no.31. ], an-Nasa-i [Kitabouz-Zakât,vol.5,p.3.] , ibn Mâjah [Kitabouz-Zakât, no.1783,vol.1,p.568] , ad-Dârimi [Kitabouz-Zakât,no.1662,vol.1,p.318.] et Ahmad [Vol.1,p.233.]


 

  Le Rapporteur du Hadith  (راوي الحديث )


 

C’est ‘Abdoullah ibn ‘Abbas ibn ‘Abdoul Mouttallib al-Hâchimi, le cousin paternel du Messager d'Allah, « Al-Habr » (Lit. grand savant chez les juifs), « Al-Bahr » (Lit. la mer) compte tenu de sa vaste connaissance.


Il est un de ceux qui ont rapporté le plus [de Hadiths] parmi les Sahaba, un des 'Abadilah (pluriel de ‘Abdoullah) parmi les juristes des compagnons.

Il est mort en 68 A.H., qu’Allah soit satisfait de lui.


 

Le sens général du Hadith  (المعنى الإجمالي للحديث )

 

Le Hadith met en évidence les étapes obligatoires que le prêcheur à Allah se doit de suivre.


Ainsi la première chose par laquelle il doit commencer, c’est l'appel à l’unicité (Tawhid), l’adoration exclusive d’Allah Seul et l’éloignement de l’Association (Chirk) qu’elle soit grande ou petite.


Ceci est établi par l'attestation : « La ilâha ill Allah [C’est le fait de savoir qu’il n’y a personne qui mérite d’être adoré sauf Allah, et le fait d’adorer autre que Lui est vain et c’est une association (Chirk) à Allah.   » et « Mouhammadour-rassouloullah [Ce qui signifie Mouhammad est le messager d'Allah.] »


Le but de cette attestation est que les adorations, sous toutes leurs formes, sont un droit appartenant à Allah Seul, et que personne ne les mérite sauf Lui, ni un ange rapproché, ni un prophète envoyé, ni un homme pieux, ni une pierre, ni un arbre, ni le soleil, ni la lune.


Par conséquent, il n’invoque rien excepté Allah Seul, il ne recherche le secours que chez Lui et il ne demande l'aide qu’à Lui et il ne s’en remet pas totalement (Tawakkoul) sauf à Lui, et pas de crainte ni d'espérance sauf en Lui.


Celui qui adresse une de ses adorations, ou d'autres que celles-ci, à autres qu’Allah, alors il a associé à Allah.


Allah a dit :

 ] إنه من يشرك بالله فقد حرم الله عليه الجنة ومأواه النار وما للظالمين من أنصار[

 Traduction relative et approchée : « …Quiconque associe à Allah (d’autres divinités), Allah lui interdit le Paradis ; et son refuge sera le Feu. Et pour les injustes, pas de secoureurs! » S5V72


 Le but de l’attestation « La ilâha ill Allah » ce n'est pas seulement la prononciation [de cette parole], mais il faut aussi connaître sa signification, agir en conformité avec celle-ci et accomplir ses conditions, qui sont au nombre de sept :


1) la connaissance qui est l’opposée de l'ignorance.  [العلم المنافي للجهل ]
2) la certitude qui est l’opposée du doute.  [اليقين المنافي للشك ]
3) l'acceptation qui est l’opposée du rejet. [القبول المنافي للرد ]
4) la soumission qui est l’opposée de l'abandon.  [الانقياد المنافي للترك ]
5) la sincérité qui est l’opposée de l’association.  [الإخلاص المنافي للشرك ]
6) la véracité qui est l’opposée du mensonge. [الصدق المنافي للكذب ]
7) l'amour qui est l’opposé de son contraire[
C’est à dire la haine, les traducteurs.]. [المحبة المنافية لضدها ]


Le but de l'attestation : « Mouhammadour-Rassouloullah » ce doit être la connaissance de sa signification et d’agir en conformité avec celle-ci. 


De même, le but de celle-ci ce n’est pas seulement la prononciation de cette parole, mais aussi il faut croire à tout ce qu'il nous a informé, obéir à ce qu'il nous a ordonné,  s'éloigner de ce qu'il nous a interdit,  et adorer Allah Seul comme Il l’a légiféré par la langue du Messager, sans passion et sans innovation.


Ainsi il est obligatoire pour chaque musulman de connaître la signification de ces deux attestations avec la compréhension correcte et d’agir en conformité avec celles-ci.


Et c’est la confirmation, la croyance et la pratique de ce qui est venu avec le Messager dans Le Livre et la Sounnah, en ce qui concerne les croyances, les adorations et les règles de tous les aspects de la vie.

 

 

Les Morales du Hadith  (ما يستفاد من الحديث )


 

1)     Le Tawhid c’est la base de l'Islam.


2)     Le pilier le plus important après le Tawhid c’est l'accomplissement de la Salât.


3)     Le pilier de l'Islam le plus obligatoire après la Salât est la Zakât prescrite, et c'est un droit sur la richesse.


4)     Le gouvernant celui qui est responsable du rassemblement et de la distribution de la Zakât, par lui-même ou par son représentant.


5)     Le Hadith prouve qu'il est suffisant de payer la Zakât à une seule des catégories [des personnes parmi ceux qui ont droit la recevoir].


6)     Il n'est pas permis de donner la Zakât aux riches.


7)     Le Hadith contient une interdiction pour celui qui rassemble la Zakât de prendre parmi les biens les plus précieux.


8)     Le Hadith contient un avertissement à l’encontre de tous types d'oppression (d'injustice).


9)     Le Hadith prouve que l’on accepte le rapportement d'une seule personne juste dans ce qui concerne la croyance et les actes.


10)      Le Hadith prouve que le prêcheur (Dâ’i) doit commencer du plus important au plus important (بالأهم فالأهم ).

________


Moudhakkiratoul-Hadith an-Nabawi Fil ‘Aquida wal Ittibâ

aide mémoire des Hadiths prophétiques dans la croyance et le suivi


مذكّرة الحديث النبوي في العقيدة والاتباع

De Cheikh Rabi’ ibn Hadi ‘Oumayr al-Madkhali

http://www.sounnah.free.fr/

 


Repost 0
Published by la-ilaha-illallah - dans Tawhid
commenter cet article
7 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 13:26

 

On questionna Ibn 'Uyayna au sujet de la définition du fait d'être satisfait de ce qu'Allah a prédestiné, il répondit: "Être satisfait de ce qu'Allah a prédestiné, c'est ne pas souhaiter une situation autre que celle qu'on occupe".

L'histoire des compagnons et des pieux prédécesseurs, ibn al Jawzi, edition Al Houda, p. 359

Repost 0
Published by la-ilaha-illallah - dans Croyance
commenter cet article
17 avril 2011 7 17 /04 /avril /2011 21:07

photo-fleur-fanee

 

Un homme approuva le meurtre de ‘Outhmâne Ibn ‘Affâne devant El-Imâm Ech-Cha’bi. Ce dernier lui a dit : « Tu as pris part à son meurtre » (1) ; il a considéré, alors, l’approbation du meurtre comme étant un meurtre, car le fait d’approuver un péché est en soi-même un pêché.


Ceci est prouvé par le hadith où le Prophète (صلى الله عليه و سلم  ) dit : « Lorsqu’un péché est commis sur terre, celui qui y assiste et le déteste- dans une autre version, il dit : et le réprouve – est comme celui qui en était éloigné. Et celui qui en est éloigné et l’approuve est comme celui qui y assiste » (2).


Ceci prouve que celui qui approuve une action est tel que son auteur, même s’il n’avait pas l’intention de la faire et ne l’a pas mise en pratique.


Note :

1) Voir : Tafsîr El-Qortobi (4/294)

2) Rapporté par Abou Dâwoûd (4/515), chapitre des « Grandes batailles », conercernant ce qu’on doit faire et ce que l’on ne doit pas faire, d’après El-‘Ours Ibn ‘Oumayra El-Kindi (رضي الله عنه  ) Ce hadith est considéré comme Hassane (bon) par El-Albâni dans Sahîh Sounaane Abi Dâwoûd (3/38) et dans El-Michkât (hadith 5141)


Titre: Collection des Séries de Recommandations Salafies I
Auteur: Le Docteur Mohamed Ali Ferkous
Pages: 233

edition: La certitude

Repost 0
Published by la-ilaha-illallah - dans Rappels
commenter cet article
16 mars 2011 3 16 /03 /mars /2011 14:47

desert 9

 

Les bienfaits des récits


 
Dieu a relaté dans Son Livre plusieurs récits relatifs à Ses prophètes, disant qu'ils comptaient parmi les plus beaux récits. Cette description venant de Dieu Tout-Puissant prouve que ces récits sont les plus véridiques, les plus éloquents et les plus utiles aux hommes.


Parmi les plus importants avantages de ces récits, il y a le fait que, grâce à eux, la croyance aux prophètes se complète et se parfait.


En effet, bien que nous croyions à tous les prophètes sans distinction, il n'en demeure pas moins que la foi scrupuleuse et réfléchie découlant de leurs récits, que la sincérité et les vertus parfaites que Dieu leur a accordées, que les bienfaits et la bonté qui les rend si particuliers par rapport au reste des mortels, voire même à la création toute entière - étant donné qu'ils nous ont recommandé d'être bienveillants à Son égard -, bref, que tout cela est de nature à mener le croyant à la foi parfaite. Cette foi scrupuleuse et réfléchie est un des moyens les plus efficaces de renforcer la foi.


On retrouve aussi comme autres bienfaits dans leurs récits le rappel constant de l'attestation de la foi en Dieu, Son unicité et le dévouement à Lui, de même que la clarification de l'excellence et de l'obligation de l'unicité et, à contrario, le rappel du rejet du polythéisme, de ses dérivés et de ses conséquences dans ce bas monde et dans l'autre.


Il y a aussi dans leurs récits des leçons pour les croyants afin qu'ils les prennent comme exemples dans tout ce qui concerne la religion, comme par exemple:


- La conviction constante de l'unicité de Dieu et la réalisation de la soumission permanente.
- L'appel et l'exhortation à suivre la vérité, la patience et la fermeté dans les circonstances fâcheuses et le fait de savoir les confronter avec sérénité, quiétude et fermeté absolue.


- La sincérité et le dévouement à Dieu dans tous les faits et gestes en espérant la récompense et la rétribution de Dieu à l'inverse, ne rien espérer des créatures, ni récompense, ni rémunération, ni remerciements, sauf ce qui est utile aux créatures.
 
Parmi ces leçons, il y a également le fait que les prophètes sont issus d'une seule religion, ils ont les mêmes fondements, ils ont fait le même appel à toute noble vertu et à toute oeuvre bonne de même qu'à la réforme des moeurs, en fustigeant de la même façon tout ce qui est contraire à ces vertus.
 
La vie des prophètes nous oriente aussi sur le plan de la jurisprudence (fiqh), les règmes juridiques et des secrets sentencieux dont aucun Musulman ne peut se passer.
 
Il y a aussi des leçons sur l'exhortation et le rappel, sur la manière de faire désirer aux gens la foi et de les mettre en garde contre l'incroyable (At-Targhîb wat-Tarhîb), sur le salut après la difficulté, sur la facilité des choses après l'épreuve, sur l'issue heureuse constatée en ce bas monde et sur les éloges ainsi que l'amour dans les coeurs des créatures... Dans toutes ces leçons, il y a des provisions pour les vertueux, une joie pour les dévôts, une consolation pour les affligés et des exhortations pour les croyants.
 
Le but recherché à travers le rappel de leurs récits n'est pas de servir le sujet de conversation, loin s'en faut, mais de servir de rappel et de leçons. [...]

 

Titre: Les récits des Prophètes
Auteur: Shaykh 'Abd ar-Rahmân Ibn Nâsir as-Sa'dî
Edition: Editions Ibn Hazm
Pages: Page 9 à 11
Kounya: Oum Chaïma

Rappel01.fr

Repost 0
Published by la-ilaha-illallah - dans Rappels
commenter cet article

Présentation

  • : la-ilaha-illallah
  • la-ilaha-illallah
  • : Al-Awzâ’î a dit : « Patiente sur la Sunna, arrête-toi là où les gens se sont arrêtés, dis ce qu’ils ont dit, abstiens-toi de ce dont ils se sont abstenus, et suis la voie de tes pieux prédécesseurs, car ce qui leur a suffit te suffira. » [Al-Lâlakâ’î dans Sharh Usûl Al-Ictiqâd (315)] (( Si vous remarquez des erreurs, veuillez m'en avertir barakallahou fikom ))
  • Contact

Heure

Rechercher

Calendrier

Texte Libre