Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 février 2016 5 05 /02 /février /2016 22:33
Augmenter sa foi par le Coran

Augmenter sa foi par le Coran

Cheikh Muhammad Rashid Ridha

 

« Sachez que la force de la religion, la foi et la certitude parfaites ne peuvent exister qu'en lisant et écoutant abondamment le Coran avec méditation et avec l'intention d'être guidé et agir conformément aux ordres et aux interdictions qui s'y trouvent. Ainsi donc, proportionnellement à la méditation du Coran, la foi correcte -qui implique de se soumettre à Allah – s'accroît, se renforce, se développe et porte ses fruits : agir en bien et s'abstenir de tout péché.

 

Il en est de même pour sa diminution ; elle est proportionnelle au manque de méditation. D'ailleur, la plupart des Arabes ont eu la foi uniquement en écoutant le Coran et en le comprenant. Ils n'ont pu conquérir des pays, fonder des villes, peupler des contrées et établir leur immense pouvoir que par l'influence des injonctions qu'il contient. Et ce n'est qu'en empêchant le Prophète de réciter publiquement le Coran que les négateurs, entêtés, parmi les chefs de la Mecque le combattaient et l'empêchaient de transmettre le message de son Seigneur.

 

{Et ceux qui avaient mécru dirent : « Ne prêtez pas l'oreille à ce Coran, et faites du chahut (pendant sa récitation) afin d'avoir le dessus ».}[Sourate Al-Fussilat, v.26]

 

M.R. Ridah, Mukhtasar Tafsir il-Manar, 3/170.

 

Le titre ne figure pas dans le livre

 

Titre: Les causes de l'accroissement et de la diminution de la foi

Auteur: Cheikh AbdurRazzaq Al-Badr

Edition: Editions Anas

Pages: 36-37

Retranscription : Ibn_Djelaz

site : rappel01.fr

Acheter le livre en ligne : www.daralmuslim.com

 

Repost 0
Published by la-ilaha-illallah - dans Coran
commenter cet article
2 juin 2015 2 02 /06 /juin /2015 15:25
 
Pourquoi l'Islam interdit la musique? 
Question 18: Un nouveau converti à l'Islam me demande: pourquoi l'Islam interdit-il la musique? Que dois je lui répondre? 
 
Réponse: L'islam prohibe la musique, car elle dévie le coeur, le pénétre et le distrait dans l'invocation d'Allah.
Et l'homme a été créé pour adorer Allah (azza wa jall), donc si son coeur est épris de musique, elle le détournera du rappel d'Allah (azza wa jall)[1].
C'est pour cette raison que l'on voit le passionné de musique et de chansons, lorsqu'il marche, taper avec sa main ainsi... comme s'il jouait de la musique , parce que son coeur et son esprit sont envahis par la musique.
Et l'Islam attend de ses adeptes qu'ils soient constamment tournés vers Allah (subhannahou wa ta'la), car c'est ainsi qu'ils s'améliorent et atteignent le bonheur. 
 
Muhammad Ibn 'Uthaymîn [3]
 
 
[1] Ibn Kathîr - qu'Allah lui fasse miséricorde - a rapporté à ce sujet la parole d'Ibn Mas'ûd (radhi allah anhou) commentant ce verset: " Et parmi les hommes, il est [quelqu'un] qui, dénué de science, achète de plaisants discours pour égarer hors du chemin d'Allah" (Sourate Luqmân, v6). Puis Il a déclaré (radhi allah anhou): "Par Allah, en dehors duquel il n'y a point de divgnité [digne d'être adorée] (à trois reprises), c'est bien du chant musical dont il est question ("les plaisants discours")
 
[2] NDT: C'est comme si le cheikh faisait le geste de taper avec sa main à ce moment là ...
 
[3] Majmû' fatâwâ Ibn Uthaymîn, t.43,p.60.
 

 

 
Titre: Les convertis Questions - Réponses par les plus grands savants
Auteur: Le comité permanent de l'IFTA, Sheikh al-'Uthaymin, Sheikh Ibrahim al-Cheikh, Cheikh Ibn baz, Sheikh As-Sa'di, Sheikh Al fawzan
Edition: Dar al muslim
Page:12
Restranscription: oum Chaïma
Site: rappel01.fr
Acheter le livre en ligne: www.daralmuslim.com
Repost 0
Published by la-ilaha-illallah - dans Fatawa
commenter cet article
25 mai 2015 1 25 /05 /mai /2015 14:53

L'avènement de la prophétie

 

Cheikh Safi Ar-Rahman Al-Moubarakfawri

 

unnamed (1)-copie-1

 

Dans la grotte de Hirâ

 

Aux environs de la quarantaine, le prophète (ﷺ) constata que ses méditations antérieures avaient élargi le fossé entre lui et son peuple et préféra la solitude. Muni de vivres et d'eau, il se rendait à la grotte de Hirâ, dans la montagne de la lumière (Jabal An-Nour) située à peu près à 4 km de la Mecque.

 

Il s'agit d'une grotte agréable de 4 coudées de long et de 1,75 coudées de large. Il y passait le mois de Ramadan, nourrissait les pauvres qui l'y rejoignaient, passait son temps à l'adoration et à la réflexion sur les signes de l'univers qui l'entouraient ainsi que sur la puissance créatrice qu'ils cachaient.

 

L'associationnisme absurde et les représentations inconsistantes de son peuple ne le rassuraient pas.

 

Cependant, il ne disposait ni d'une voie claire, ni d'une méthode définie, ni d'une démarche orientée pouvant lui apporter dans ce sens quiétude et satisfaction. Son choix de la solitude était un aspect de la guidance d'Allah à son égard, guidance destinée à le détacher des préoccupations d'ordre terrestre, du tumulte de la vie, des petites considérations dont les gens meublaient leur vie, aux fins de le préparer à la grande affaire qui l'attendait. Ainsi, le prophète (ﷺ) s'apprêtait à endosser la lourde responsabilité, à changer la face du globe et à modifier le cours de l'histoire.

 

Pendant 3 ans, Allah le voua à cette solitude avant de lui faire porter Son message.

 

Le prophète (ﷺ) se lança donc dans cette solitude pendant un mois au cours duquel il communiait avec l'esprit de l'univers, méditait sur le mystère que cachait l'existence, jusqu'au moment où sonna l'heure de traiter avec ce mystère sous l'autorisation d'Allah.

 

Jibril (Gabriel) descendit avec la révélation

 

Lorsque le prophète (ﷺ) eut 40 ans révolus - ce qui est la pointe de la perfection à partir de laquelle, selon certains. Allah choisit Ses Prophètes- les indices de la prophétie commencèrent à se faire jour.

 

De ces indices, on note qu'une pierre de la Mecque saluait le prophète (ﷺ) et que celui-ci ne faisait aucun rêve qu'il ne vît se réaliser. Les indices apparurent pendant 6 mois. La durée de la prophétie fut de 23 ans. Quant aux rêves vrais, ils constituent un des 46 éléments de la prophétie.

 

Au mois de Ramadan de la troisième année de solitude dans la grotte Hirâ, il plut à Allah d'inonder l'humanité de Sa clémence en choisissant Mohammad écomme prophète et comme Messager. Il envoya Jibril (Gabriel) lui révéler des versets du Coran.

 

Après observation et méditation des recoupements et des indicateurs, on peut identifier ce jour-là comme étant le lundi 21 du mois de Ramadan, dans la nuit, ce qui correspond au dix Août 610G.

 

A l'époque, le prophète (ﷺ) avait exactement quarante années lunaires, 6 mois et 12 jours ou en d'autres termes 39 années solaires, 3 mois et 20 jours.

 

Écoutons Aicha l'intime رضي الله عنها nous raconter l'histoire de cet événement qui, point de départ de la prophétie, commençait à repousser les ténèbres de l'impiété et de l'égarement, au point de changer le cours de la vie et aussi de modifier la perspective de l'histoire.

 

Elle dit: «Les premières manifestations de la révélation chez Muhammad () furent des rêves profitables: il ne faisait aucun rêve sans en voir la réalisation. Ensuite, on lui fit aimée la solitude.

 

À cet égard, muni de provisions, il s'isolait dans la grotte de Hirâ, fuyant l'adoration des idôles et se consacrant à Allah avant de regagner les siens. Il revenait chez Khadija, s'approvisionnait et repartait, ainsi de suite jusqu'au moment où la vérité apparut dans la cave.

 

Alors, l'ange se présenta à lui et dit: «Récite!»

 

«Je ne sais pas réciter» dit le prophète (). L'ange le saisit et l'étrangla jusqu'au point de le mener à l'étouffement.

 

Ensuite, il le lâcha et reprit: "Récite!" Le prophète répéta: "Je ne sais pas réciter". L'ange l'étrangla une deuxième fois au point de le mener à l'étouffement, après quoi il le lâcha et dit: «Je ne sais pas réciter». L'ange, le saisit une troisième fois et l'étrangla, Ensuite il le lâcha et dit «récite». Le prophète insista. Alors, il dit:

 

﴿ اقْرَأْ بِاسْمِ رَبِّكَ الَّذِي خَلَقَ ❀ خَلَقَ الإِنْسَٰنَ مِنْ عَلَقٍ ❀ اقْرَأْ وَرَبُّكَ الأَكْرَمُ ﴾

 

«Récite au nom de ton Seigneur qui a créé, qui a créé l'homme d'une adhérence. Récite, ton Seigneur est le Très Noble» (96: 1-3).

 

Le Messager d'Allah () revint tout tremblant. Il se présenta chez Khadija, la fille de Khouwaylid disant: "Enveloppez-moi! Enveloppez-moi!" On l'enveloppa jusqu'au moment où se dissipa sa frayeur. Alors il dit à Khadija: «Qu'est-ce qui m'arrive?»

 

Celle-ci lui rettaça la scène. Mohammad () reprit: «j'avais pour pour moi-même» «Non!» dit Khadija, «Ma foi, Allah ne t'humiliera jamais. Tu cultives la parenté, composes avec tout le monde, assistes les nécessiteux , donnes l'hospitalité aux hôtes et aides à faire triompher la vérité». Elle l'emmena chez son cousin Waraka ibn Nawfal ibn Asad ibn Abdil-Ozza.

 

Celui-ci était chrétien depuis l'époque anté-islamique. Sachant écrite l'hébreu il écrivait aisément l'évangile dans cette langue. C'était aussi un grand sage qui avait perdu la vue. Khadija s'adressa à lui en ces termes: «Cousin, écoute ce que va te dire ton neveu!» Warakah dit à Mohammad (): «Neveu, que s'est-il passé?»

 

Celui-ci lui décrit ce qu'il vit. Warakah reprit: «Ça c'est la loi qu'Allah avait fait descendre sur Mousâ. Ah! si seulement j'étais jeune! si seulement j'étais en vie au moment où ton peuple te fera sortir!». Le Messager d'Allah () dit: vont-ils me faire sortir, eux?». «Oui» répondit Warakah ajoutant: «Aucun homme n'a jamais apporté quelque chose de semblable à ce que tu apportes sans s'exposer à l'inimitié et à l'adversité; mais, si ce jour me trouve en vie je t'aiderai énergiquement".

 

Ensuite, Warakah ne tarda pas à mourir. La révélation fut interrompue.

 

 

Titre: Ar-Raheeq Al-Makhtoum - Le Nectar Cacheté - la biographie du Prophète

Auteur: Cheikh Safi Ar-Rahman Al-Moubarakfawri

Pages: p96-99

Edition: DAROUSSALAM

Retranscription: Oum Abdilaah

Site : www.rappel01.fr

Acheter le livre en ligne : www.daralmuslim.com

 

Repost 0
18 mai 2015 1 18 /05 /mai /2015 14:46

La science utile est le seul moyen de connaître Allah

 

Ibn Rajab al-Hanbali

 

Il n'y a pas d'autre moyen de connaître Allah, d'obtenir Son agrément et d'être proche de Lui dans l'au-delà si ce n'est par l'intermédiaire de la science utile avec laquelle Allah envoya Ses Messagers et révéla Ses Livres. Elle est un guide menant à Lui.

 

C'est elle qui guide à travers les ténèbres de l'ignorance, des idées fausses et des doutes. Allah décrit d'ailleurs Son Livre comme une lumière qui sert de guide dans les ténébres. 

 

Le très-Haut dit en effet:

 

" [...] Une lumière et un Livre explicite vous sont certes venus d'Allah. Par celui-ci, Allah guide aux chemins du salut ceux qui cherchent Son agrément. Et Il les fait sortir des ténèbres à la lumière par Sa grâce. Et Il les guide vers un chemin droit." (Coran, al-Mâida :15-16)

 

Le Prophète (Sallalahou alayhi wa salam) présente cette parabole: celui qui détient le savoir qu'il a enseigné est à l'image des étoiles qui servent de guide dans les ténèbres. Dans le Musnad, d'après Anas (radhiallahu anhu), le Prophète (Sallalahou alayhi wa salam) dit: 

"Les savants sur terre sont à l'image des étoiles dans le ciel qui servent de guide dans les ténèbres sur terre et en mer. Si les étoiles sont voilées, peu s'en faut que ceux qui cherchent à être guidés s'égarent." [1]

 

Cette métaphore est on ne peut plus appropriée, car le chemin de l'Unicité et de la connaissance d'Allah le Très-Haut , de Ses préceptes, de Sa récompense et de Son châtiment ne peut être connu par la perception, mais par la preuve. Or, Allah a éclairci tout cela à travers Son Livre et Son Messager.

 

Ceux qui ont connaissance de ce qu'Allah a révélé à Son Messager sont donc les guides grâce auxquels on s'oriente dans les ténèbres de l'ignorance, des idées fausses et de l'égarement. S'ils viennent à disparaître, l'itinérant se perdra. 

 

Le Prophète (Sallalahou alayhi wa salam) compara les savants aux étoiles qui, dans le ciel, ont trois fonctions bénéfiques: elles servent de guide dans les ténèbres, sont une parure pour le ciel et des projections pour lapider les démons qui écoutent subrepticement au ciel.

 

Les savants, sur terre, regroupent également ces trois caractéristiques: ils servent de guides dans les ténèbres, ils sont un parure pour la terre et des projectiles pour lapider les démons que sont les adeptes des passions, qui mêlent le faux au vrai et qui introduisent dans la religion ce qui n'en fait pas partie. 

 

[1] jugé très faible par les vérificateurs d'al-Musnad (al-risâla),t.20, n°12600.

Titre: Les héritiers des Prophètes 

Auteur: Ibn Rajab al-Hanbali

Edition: Al hadîth éditions

Pages: 19-20

Retranscription : oum Chaïma

site : rappel01.fr

Acheter le livre en ligne : www.daralmuslim.com

 

Repost 0
Published by la-ilaha-illallah - dans Science
commenter cet article
27 mars 2015 5 27 /03 /mars /2015 17:59
Repost 0
Published by la-ilaha-illallah - dans Actualités
commenter cet article
20 mars 2015 5 20 /03 /mars /2015 17:47
L'invocation en faveur d'autrui

D'après Abu Darda , le Messager d'Allah (صلى الله عليه وسلم) a dit : «Allah exauce toujours l'invocation que fait le Musulman en faveur de son frère en son absence. Il a du côté de sa tête un Ange spécial qui lui dit à chaque bonne invocation qu'il fait pour son frère: «Amen et à toi la même chose».

{Rapporté par Mouslim et d'autres}

Repost 0
Published by la-ilaha-illallah - dans Invocation
commenter cet article
13 mars 2015 5 13 /03 /mars /2015 17:39
Si l'un d'entre vous fuyait sa subsistance

 

Si l'un d'entre vous fuyait sa subsistance


D'après Abou Sa'id Al Khoudri (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Si l'un d'entre vous fuyait sa subsistance, elle le rattraperait comme la mort le rattrape ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°1704)

C'est à dire de la même manière que la mort va toucher chaque personne même si elle la fuit, la subsistance qu'Allah a inscrit à chacun va lui parvenir.
Ainsi il convient de demander les biens de la vie d'ici-bas avec modération et de faire des efforts dans les actes qui rapprochent d'Allah et de son paradis.


عن أبي سعيد الخدري رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : لو فر أحدكم من رزقه أدركه كما يدركه الموت
(رواه الطبراني و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ١٧٠٤

Repost 0
Published by la-ilaha-illallah - dans Croyance
commenter cet article
10 octobre 2014 5 10 /10 /octobre /2014 21:51


Al-Walîd, le fils de l'éminent compagnon 'Ubâda Ibn al Sâmit (radhiaAllahu anhu) raconte :

" Je suis entré chez 'Ubâda qui était malade. Voyant qu'il allait bientôt mourir, je lui dis : " O père ! Fais moi des recommandations et fais des efforts pour moi ! "

Il dit : " Faites-moi asseoir." Quand on l'a mis en position assise, il me dit : " Mon fils, tu ne connaîtra le goût de la foi et tu n'atteindras la réalité de la connaissance d'Allah jusqu'à ce que tu croies au destin, qu'il soit bon ou mauvais."

Je lui demandai : " O père ! Comment puis-je distinguer le bon destin du mauvais ?."

Il répliqua : " Sache que ce qui t'a manqué n'aurait pu t'atteindre, et que ce qui t'a touché n'aurait pu te manquer.
Mon fils ! Certes j'ai entendu l'Envoyé d'Allah alayhi salat wa salam dire : " La premiere chose qu'Allah le Très Haut a crée est la plume. Puis, Il lui a dit : " Ecrit !" Sur l'heure, elle a écrit tout ce qui sera jusqu'au Jour de la Résurrection."

Mon fils ! Si tu meurs sans cette croyance, tu iras en Enfer."

Recensé par l'Imam Ahmad t.5 p.317, al Tirmidhî n°4155.
Après avoir étudié ses diverses voies, al Albani dit : " le hadith est sans nul doute authentique." Hâshiya Mishkât al Masâbîh t.1p.34

 
 
Repost 0
Published by la-ilaha-illallah
commenter cet article
3 octobre 2014 5 03 /10 /octobre /2014 21:47


 

Question :
Quel est l’explication de la Parole d’Allah dans la sourate « le tonnerre » : 
 إِنَّ اللَّهَ لا يُغَيِّرُ مَا بِقَوْمٍ حَتَّى يُغَيِّرُوا مَا بِأَنْفُسِهِم
« En vérité, Allah ne modifie point l’état d’un peuple, tant qu’ils modifient pas ce qui est en eux-mêmes. » ?
Réponse :
Ce noble verset est un verset immense qui prouve qu’Allah de par Sa justice et Sa sagesse parfaites ne change pas l’état d’un peuple du bien vers le mal ou du mal vers le bien, ni de la facilité à la difficulté ou de la difficulté à la facilité, tant qu’ils ne changent pas ce qu’il y a en eux-mêmes.
S’ils sont sur la piété et la droiture puis qu’ils changent, Allah changera leur situation par des châtiments, des calamités, des difficultés, la disette, la sécheresse, la division et autres parmi les formes de châtiments, et ce, en rétribution semblable à ce qu’ils ont commis. Allah a dit :
 وَمَا رَبُّكَ بِظَلامٍ لِلْعَبِيدِ
« Ton Seigneur, cependant, n’est point injuste envers les serviteurs. »
Il est également possible qu’Il leur accorde un délai et les entraîne par étapes, peut être qu’ils reviendront, puis ils seront pris par surprise, comme Allah a dit :
فَلَمَّا نَسُوا مَا ذُكِّرُوا بِهِ فَتَحْنَا عَلَيْهِمْ أَبْوَابَ كُلِّ شَيْءٍ حَتَّى إِذَا فَرِحُوا بِمَا أُوتُوا أَخَذْنَاهُمْ بَغْتَةً فَإِذَا هُمْ مُبْلِسُونَ
« Puis, lorsqu’ils eurent oublié ce qu’on leur avait rappelé, Nous leur ouvrîmes les portes donnant sur toute chose et lorsqu’ils eurent exulté de joie en raison de ce qui leur avait été donné, Nous les saisîmes soudain, et les voilà désespérés. »
C’est-à-dire désespérés de tout bien, nous cherchons refuge auprès d’Allah contre le châtiment d’Allah et Sa punition. Il est également possible qu’ils soient ajournés jusqu’au jour de la résurrection et que leur châtiment soit encore plus rude, comme Allah a dit :
 وَلا تَحْسَبَنَّ اللَّهَ غَافِلًا عَمَّا يَعْمَلُ الظَّالِمُونَ إِنَّمَا يُؤَخِّرُهُمْ لِيَوْمٍ تَشْخَصُ فِيهِ الْأَبْصَارُ
« Et ne pense point qu’Allah soit inattentif à ce que font les injustes. Il leur accordera un délai jusqu’au jour où leurs regards se figeront. »
C’est-à-dire qu’ils seront ajournés et qu’un délai leur sera accordé jusqu’à la mort, et cela sera encore plus dur en châtiment et en punition.
Il est également possible qu’ils soient dans le mal, l’affliction et les péchés puis qu’ils se repentent à Allah, reviennent à lui, regrettent et se mettent droits dans l’obéissance à Allah, Allah changera donc ce dans quoi ils sont comme misère, division, difficulté et pauvreté vers la facilité, les bienfaits, l’union et la droiture de leur situation de par leurs bonnes œuvres et leur repentir à Allah, comme cela est rapporté dans un autre verset :
ذَلِكَ بِأَنَّ اللَّهَ لَمْ يَكُ مُغَيِّرًا نِعْمَةً أَنْعَمَهَا عَلَى قَوْمٍ حَتَّى يُغَيِّرُوا مَا بِأَنْفُسِهِمْ
« C’est qu’en effet Allah ne modifie pas un bienfait dont Il a gratifié un peuple avant que celui-ci change ce qui est en lui-même. Et Allah est Audient et Omniscient. »
Ce verset nous démontre que s’ils sont dans le bienfait, la facilité et le bien puis qu’ils changent vers les péchés, Il changera leur situation, et il n’y a de force et de puissance qu’en Allah. Il est également possible qu’un délai leur soit accordé, comme nous l’avons mentionné précédemment.
Et le contraire est également possible, s’ils sont dans le mal, les péchés, la mécréance ou l’égarement puis qu’ils se repentent, regrettent, et se mettent droits dans l’obéissance à Allah, Allah changera leur situation d’une mauvaise à une bonne situation, il changera leur division en union et en amitié, Il changera leur difficulté en bienfait, salut et facilité, Il changera leur situation de disette, sécheresse, manque d’eau et autre vers la descente de la pluie, la fertilité de la terre et autres parmi les différents bienfaits.
Fin de la réponse de Cheikh Abdul’Aziz Ibn Baz
Traduit et publié par daralhadith-sh.com

 

 



http://daralhadith-sh.com/saint-coran/tafsir/allah-ne-modifie-point-letat-dun-peuple-tant-quils-modifient-pas-ce-qui-est-en-eux-memes/

Repost 0
Published by la-ilaha-illallah
commenter cet article
27 septembre 2014 6 27 /09 /septembre /2014 21:37

 

Le Prophete    a dit :
" Le pire des voleurs est celui qui vole dans sa prière."
Les compagnons s'enquirent :
" O Messager d'Allah ! Et comment vole-t-il dans sa prière ?"
Il    répondit : " Il ne parfait ni son inclinaison ni sa prosternation."

 

Rapporté par l'imam Ahmad t.5 p.310, voir Sahîh al Jâmi' n°997
Repost 0
Published by la-ilaha-illallah - dans Prière
commenter cet article

Présentation

  • : la-ilaha-illallah
  • la-ilaha-illallah
  • : Al-Awzâ’î a dit : « Patiente sur la Sunna, arrête-toi là où les gens se sont arrêtés, dis ce qu’ils ont dit, abstiens-toi de ce dont ils se sont abstenus, et suis la voie de tes pieux prédécesseurs, car ce qui leur a suffit te suffira. » [Al-Lâlakâ’î dans Sharh Usûl Al-Ictiqâd (315)] (( Si vous remarquez des erreurs, veuillez m'en avertir barakallahou fikom ))
  • Contact

Heure

Rechercher

Calendrier

Texte Libre