Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 décembre 2016 4 15 /12 /décembre /2016 21:13
Repost 0
Published by la-ilaha-illallah - dans Actualités
commenter cet article
27 mars 2015 5 27 /03 /mars /2015 17:59
Repost 0
Published by la-ilaha-illallah - dans Actualités
commenter cet article
2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 15:31

L’attitude à adopter face à ceux qui ont insulté le Prophète ?

Sheikh Salih Ibn Fawzân Al Fawzân (Qu'Allah le préserve)

 On a demandé à Sheikh Salih Al Fawzan : " Quel est votre conseil au sujet des personnes qui ont insulté le Prophète (paix et bénédictions d'Allah salut sur lui), en se sont moqué de lui en le prenant en dérision ? Que devons-nous faire face à tout cela ? "


Ecouter L’attitude à adopter face à ceux qui ont insulté le Prophète ?
Sheikh Salih Ibn Fawzan Abdallah Al Fawzan


Télécharger | 02 min : 26


Question :

Votre Eminence [Sheikh], qu’Allah prolonge votre bienfaisance, une personne demande :

« Quel est votre conseil au sujet des personnes qui ont insulté le Prophète (paix et bénédictions d'Allah salut sur lui), en se sont moqué de lui en le prenant en dérision ? Que devons-nous faire face à tout cela ? »

Réponse :

[A propos de la réponse à cette question], nous avons déjà répondu à cette question à plusieurs reprises…

Quand à ceux qui ont insulté le Prophète (paix et bénédictions d'Allah salut sur lui) et l’ont dénigré, il en résulte que cet acte n’est en rien quelque chose de nouveau, cela remonte même du temps du Prophète (paix et bénédictions d'Allah salut sur lui).

Allah (djala oua ‘ala) a dit : ﴾ Et quand ils te voient, ils ne te prennent qu'en raillerie : "Est-ce là celui qu'Allah a envoyé comme Messager ? * Peu s'en est fallu qu'il ne nous égare de nos divinités, si ce n'était notre attachement patient à elles !" ﴿ [Sourate Al Fourqane - Versets 41 et 42]

Ils ont pris en dérision le Prophète et se sont moqués de lui, et ce depuis qu'Allah l'a envoyé. Ils ne se sont pas contentés de faire cela uniquement à l'encontre de Muhammad (paix et bénédictions d'Allah salut sur lui), mais ils ont agit ainsi avec tous les Prophètes ; ils les ont dénigrés, se sont moqués d'eux et ont assassiné ceux qu'ils ont réussi à assassiner. En cela rien n'est surprenant, et il ne faut pas s'étonner que de tels actes émanent d'eux…Tout cela n’est [à l’évidence], qu’une suite soutenue de la conduite qui caractérise les mécréants.

Mais, al hamdou li Allah, cela ne nuira en rien à Allah et au Prophète (paix et bénédictions d'Allah salut sur lui), et n’affectera pas non plus la détermination des musulmans. Au contraire, il en résulte de ce rejet [envers eux], une preuve que les musulmans, wa li Allah al hamd, connaissent [actuellement] un bien, une preuve que les musulmans se portent bien…et il semblerait d’ailleurs, que dans cela il y ait un profit, wa al hamdou li Allah.

Or, il se peut que vous ayez de l'aversion pour une chose alors qu'elle vous est un bien.﴿ [Sourate Al Baqara - Verset 216]

Les musulmans, à l'heure actuelle, se sont rassemblés autour de la défense du Prophète (paix et bénédictions d'Allah salut sur lui), ils le défendent et cela deviendra, insha Allah, une cause de leur attachement à la Sounna et le délaissement des innovations et des choses inventées, et ceci s’apparente au bien, al hamdou li Allah, « il se peut que vous ayez de l'aversion pour une chose alors qu'elle vous est un bien ».

Quant à eux, ils ne portent aucunement préjudice au Prophète (paix et bénédictions d'Allah salut sur lui) : Ceux qui ont mécru et obstrué le chemin d'Allah et se sont mis dans le clan opposé au Messager après que le droit chemin leur fut clairement exposé, ne sauront nuire à Allah en quoi que ce soit. Il rendra vaines leurs œuvres.﴿ [Sourate Muhammad (47), Verset 32]

Le préjudice reviendra donc sur eux, oua al hamdou li Allah… le préjudice reviendra donc sur eux.

[Fin de la réponse du Sheikh]

Source : www.alfawzan.ws
Fatawas n° 4876 - Sheikh Salih Ibn Fawzân Al Fawzân (Qu'Allah le préserve).
Traduction rapprochée : AbuKhadidja Al Djazairy



http://www.alghourabaa.com/index.php/defense-du-prophete/141-l-attitude-a-adopter-face-a-ceux-qui-ont-insulte-le-prophete.html


Repost 0
Published by la-ilaha-illallah - dans Actualités
commenter cet article
2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 15:21

L’attitude légitime à adopter face au film qui est une insulte à la personne du Prophète – paix et bénédictions d’Allah sur lui ?

 
Sheikh Salih Ibn Fawzan Abdallah Al Fawzan


Télécharger | 02 min : 45


Question :

Votre Eminence [Sheikh], qu’Allah vous accorde la réussite :


« Il y a beaucoup de questions qui sont posées pour demander à votre éminence d’orienter les étudiants en science religieuse et autres qu’eux, à propos de ce qui vient de se dérouler dernièrement concernant le film qui est une insulte à la personne du Prophète (paix et bénédictions d’Allah sur lui) ; quelles sont donc vos orientations à ce sujet ? »


Réponse :

Notre recommandation [aux gens] à ce sujet est de faire de preuve de calme et de ne pas - c'est-à-dire – de ne pas réprimander cela de la sorte, [par] des manifestations ou de s’en prendre à des innocents ou encore de détériorer les biens, ceci n’est en aucun cas autorisé.

Et certes, ce qui aurait dû être fait, c’est de laisser faire ceux qui ont la capacité de répliquer à cela, en l’occurrence les savants et non pas les gens de la masse ; les savants réfutent ce genre de chose-là...

Il faut faire preuve de sérénité car ces gens-là ne cherchent qu’à semer la confusion entre nous ; ils cherchent qu’à nous provoquer, c’est ce qu’ils cherchent ! Ils veulent qu’on s’entretue, [de sorte que] les soldats empêchent cela et les autres souhaitent [l’inverse], ils attaquent ; il s’en suit des heurts et des morts et des blessés etc… c’est cela que veulent ces gens-là !!!

Le calme, le calme ! Et ce sont les gens de science et de la clairvoyance qui se chargeront de répliquer ou choisiront de ne pas leur répondre et ils ne méritent pas qu’on leur réponde.

Les polythéistes disaient au Messager : magicien, devin, menteur (etc.) et Allah lui ordonnait de faire preuve de patience – Il ordonnait à Son Messager de faire preuve de patience – et pourtant ils n’ont jamais manifesté à la Mecque et ils n’ont jamais démoli les maisons des polythéistes et ils n’ont tués personne.

De la patience et du calme jusqu'à ce qu’Allah – Louange à Lui, Le Très Haut – accorde aux musulmans une issue. Ce qui est recommandé, c’est de faire preuve de sérénité tout particulièrement en ces jours et en ces périodes de troubles (fitan) et ces calamités qui sévissent actuellement dans les pays des musulmans.

Il faut faire preuve de sérénité et ne pas s’empresser dans ces choses-là, et les gens de la masse ne sont d’aucune utilité pour affronter [ces situations], ce sont des ignorants, ils ne savent pas [ce qu’ils y a derrière cela], seuls les gens de science et de la clairvoyance peuvent faire face à cela. Na’am...

[Fin de la réponse du Sheikh]

Source : www.sahab.net | www.alfawzan.ws
Questions / réponses - Sheikh Salih Ibn Fawzân Al Fawzân (Qu'Allah le préserve).
En date du 29 Shawwal 1433 de l’Hégire | 16 Septembre 2012.
Traduction adaptée & rapprochée : AbuKhadidja Al Djazairy

 

http://www.alghourabaa.com

Repost 0
Published by la-ilaha-illallah - dans Actualités
commenter cet article
26 mars 2012 1 26 /03 /mars /2012 23:14

SHeikh Sâlih al-Fawzân (qu’Allâh le préserve)


vendredi 23 mars 2012,

par Ismail

 

BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm

 

L’éminent savant, SHeikh Sâlih al-Fawzân (qu’Allâh le préserve), a dit que tuer des non-musulmans pour venger des attaques perpétrées contre un certain nombre de musulmans, ne relève point du Djihâd sur le chemin d’Allâh, et n’est pas conforme aux enseignements authentiques de l’Islâm. Car cette religion rejette avec force ce genre d’actes Criminels.

 

De plus, cela ne peut qu’être nuisible à l’action de l’appel islamique. Les actes criminels commis contre les innocents, les explosions et tous les actes destructeurs sont formellement interdits en Islâm. De plus, ils engendrent des conséquences nuisibles aux intérêts des musulmans. Est-ce que le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa salam) et ses compagnons à la Mecque tuaient les non-musulmans?

Jamais!

Au contraire, ils s’abstenaient de faire ces choses.

 

Est-ce qu’ils se sont permis de s’approprier les biens des non-musulmans lorsqu’ils étaient à la Mecque?

 

Jamais!

 

Ils s’abstenaient de faire ces choses. Il leur a été ordonné uniquement d’appeler à l’Islâm et de transmettre le message seulement[1]

 

Note: [1] Fatâwa ’Oulémâ al-Balad al-Harâm, p.104     Source :   http://www.manhajulhaqq.com  

Repost 0
Published by la-ilaha-illallah - dans Actualités
commenter cet article
30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 08:05
Repost 0
Published by la-ilaha-illallah - dans Actualités
commenter cet article
10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 15:35

Conseil de l’Imam Ahmed à ceux qui voulurent se soulever contre le gouverneur

Ibn Taymiyya

 

photo(1)

Un groupe de savants de Bagdad vint le (Ibn Ahmed ibn Hanbal) consulter quant à la remise en cause de l’autorité d’Al-Wathiq et de son sultan qui proclamait et professait que le Coran était créé, appelait à ceci et ordonnait de l’enseigner aux enfants dans les écoles, tout en s’entourant de juges et autres qui soutenaient cette doctrine, en écartant ceux qui la contredisaient.

 

L’Imam Ahmed ibn Hanbal –rahimaoullah- leur reprocha cela et le leur interdit fermement :

« Ne refusez pas d’obéir, ne divisez pas les musulmans et ne répandez ni votre sang ni le leur avec le vôtre. Réfléchissez aux conséquences de vos actes et ne vous précipiter pas ».


Telle fut la recommandation qu’il leur a faite, celle du savant sunnite et sage, mais ils lui désobéirent. Arriva donc ce qui devait arriver.

Hanbal Ibn Ishaq Ibn Hanbal –rahimaoullah- raconte :

« Lorsque Al-Wathiq proclama cette opinion, frappa et emprisonna à cause de celle-ci, un groupe de jurisconsultes de Bagdad vint trouver Abû ‘Abd Allah [Imam Ahmed]. Il y avait parmi eux Bakr Ibn ‘Abd Allah, Ibrahim Ibn ‘Ali Al-Matbakhi, Fadl Ibn ‘Asim et d’autres. Ils demandèrent à le voir et entrèrent chez lui après que j’eusse demandé la permission. Ils dirent alors :

« Ô Abu ‘Abd Allah ! L’affaire s’est répandue et s’est accentuée. Cet homme fait telle et telle chose, et a proclamé ce qu’il a proclamé. Nous le craignons en outre pour plus que cela. »

 

Ils lui rapportèrent qu’Ibn Abi Da’ud avait décidé d’ordonner aux enseignants d’apprendre aux enfants que le Coran est ainsi et ainsi.

Il leur demanda : « Que voulez-vous ? »

-Nous sommes venus te consulter dans ce que nous convoitons.

- Et que convoitez-vous donc ?

- Nous n’acceptons plus son autorité ni sa souveraineté.

Abu ‘Abd Allah débattit avec eux un certain temps puis leur dit, alors que j’étais présent :

« Voyez-vous si cette affaire ne dure pas, ne va-t-il pas en résulter quelques chose de répréhensible à cause de vous ? Désavouez cela dans vos cœurs, mais ne rejetez pas l’obéissance. Ne divisez pas les Musulmans et ne faites pas couler votre sang ni celui des Musulmans. Réfléchissez aux conséquences de vos actes et ne vous empressez pas. Patientez plutôt jusqu’à ce que vienne un gouverneur bon et disparaisse l’oppresseur ». 

 

Leurs discussion fut plus longue mais je ne pus hélas tout retenir. Abu ‘Abd Allah argumenta ainsi, jusqu’à ce que certains d’entre eux dirent :

« Nous avons en fait peur pour nos enfants. Si cette croyance se propage, ils ne connaîtront rien d’autre et le véritable Islam s’effacera et disparaîtra ». 

 

Abu ‘Abd Allah leur répondit :

« Que non ! Allah fera triompher Sa religion et cette affaire a un Seigneur qui la secourra. L’Islam est du reste puissant et invincible ».

 

Ils sortirent donc de chez Abu ‘Abd Allah, sans qu’il ne donne son accord à quoi que ce soit de ce qu’ils projetaient. Il affirma juste l’interdiction de se révolter et l’obligation d’écouter et d’obéir, jusqu’à ce qu’Allah délivre la communauté. Mais ils n’acceptèrent pas cela de sa part. A leur sortie, l’un d’entre eux me dit :

« Viens avec nous chez untel- ils citèrent son nom- pour lui rendre visite au sujet de l’affaire ».

 

Je mentionnai alors cela à mon père qui me dit : « N’y va pas et trouve un prétexte, car je crains qu’ils t’impliquent avec eux, et le nom d’Abu ‘Abd Allah sera ainsi mentionné ».

 

Je m’excusai donc auprès d’eux et ne les accompagnai pas. Après leur départ, je rentrai moi ainsi que mon père chez Abu ‘Abd Allah. Il dit à mon père :

« Ô Abu Yusuf ! Je crois que ces gens ont le cœur noyé dans leurs opinions. Nous demandons à Allah qu’Il nous accorde la paix. Nous n’avons rien à voir avec ce mal et je veux que personne ne fasse cela ».

 

J’interrogeai Abu ‘Abd Allah :

« Est-ce une bonne façon d’agir d’après toi ? »

 

Il répondit :

« Non, cela contredit les textes traditionnels qui nous ordonnent la patience ».

 

Puis il continua : « Le Prophète –sal Allahou ‘alayhi wa salam- a dit :

« S’il te frappe, patiente ; s’il te prive, patiente ; et s’il te confie son affaire, patiente ».

 

‘Abd Allah Ibn Mas’ud rapporte la même chose, et Abu ‘Abd Allah cita d’autres paroles que je ne retins pas.

 

Hanbal dit enfin : « Le groupe poursuivit son action mais sans être loué et sans obtenir ce qu’il voulait, Ils se cachèrent du sultan et fuirent. Certains furent arrêtés et moururent en prison ».1

 

1 Dhikr mihna al-Imam Ahmad ibn Hanbal de Hanbal Ibn Ishaq Ibn Hanbal, p. 70-72, et Majmu’ Al-Fatawa d’Ibn Taymiyya, t.12,p.488.

 

Titre: L’Obéissance à Allah, au messager –sal Allahou ‘alayhi wa salam- et aux dirigeants

Auteurs: Ibn Taymiyya

Pages:19-23

Edition: Al-Hadith 

Retranscription: Ibn Djelaz

Site :http://www.rappel01.fr

Acheter le livre en ligne : www.daralmuslim.com 

Repost 0
Published by la-ilaha-illallah - dans Actualités
commenter cet article
15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 19:17

Al Hassân Al-Basrî a dit : « Par Allah, si les gens patientaient face à l’oppression du dirigeant, Allah ne tardera pas à la dissiper. Mais s’ils s’empressent de prendre les armes contre le dirigeant, par Allah, jamais ils ne connaîtront un jour meilleur. Puis Al-Hassân Al-Basrî récita le verset 137 de la sourate Les Limbes* et dit ensuite : « Sache – puisse Allah t’accorder sa grâce- que l’oppression des rois n’est que l’irritation d’Allah le Très-Haut et l’on ne peut faire face à son irritation avec l’épée. Son irritation ne peut être apaisée que par les invocations, le repentir et la reconnaissance de ses péchés. Si tu prends l’épée face à l’irritation d’Allah, celle-ci sera encore plus tranchante [que l’épée]. « [Adâb Al-Hassân Al-Basrî, Ibn Al-Djawzî]

 

* « Et les gens qui étaient opprimés, Nous les avons fait hériter les contrées orientales et occidentales de la terre que Nous avons bénies. Et la très belle promesse de ton Seigneur sur les enfants d'Israël s'accomplit pour prix de leur endurance. Et Nous avons détruit ce que faisaient Pharaon et son peuple, ainsi que ce qu'ils construisaient. » Sourate les Limbes, v.137

 

La Tahawiyya ou La profession de foi des sunnites, abû Dja’far at-Tahâwî, Edition Sabil, 2002, Page 216

Repost 0
Published by la-ilaha-illallah - dans Actualités
commenter cet article
28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 19:01

La Voie du Musulman sunnite face aux dirigeants injustes et pervers,

Que nous a enseigné le Messager d’Allah a ce sujet, qu’on dit les imams des premiers siècles à ce sujet…

Cela s’applique t-il à notre époque ?

A voir absolument et à partager !!!

 

 


Le Musulman et le Gouverneur Injuste...

 

http://citationssalafssalih.com/2011/01/22/la-voie-du-musulman-face-aux-gouverneurs-injustes/

Repost 0
Published by la-ilaha-illallah - dans Actualités
commenter cet article
28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 05:00

icone_texte.gif Dossier à téléchargerdrapeau_Tunisie-1-.gif


Question :

 

Un frère de Tunisie demande, O Sheikh, au sujet des évènements en Tunisie en ce moment : les problèmes et le désordre qu’il y a là-bas…

Quel est votre conseil pour ceux-là ?

 

Réponse :

 

Par Allah !

 

Nous n’approuvons pas des évènements qui se produisent en Tunisie ou en Algérie et nous ne les agréons pas.

 

Car en réalité ils n’ont pas suivis la Sounnah du messager (Sallallahou ‘Alaihi wa Sallam) dans cette affaire, ni la guidance de ses nobles compagnons (Radiyallahou ‘anhoum).

 

Ils ont uniquement suivis l’occident : L’Europe et l’Amérique.

 

Et notre preuve à ce sujet, nous n’avons pas à nous fatigué beaucoup pour la chercher : elle est dans ce que déclare les responsables de l’opposition dans ces pays.

 

Tu peux dire que c’est soit le parti socialiste, ou la gauche – l’aile de gauche – ou tu peux mentionner tous les autres noms que tu veux parmi ces noms que nous avons entendus.

 

Ils ramènent tous comme argument : « nous n’avons pas encore atteint le niveau de liberté d’expression que l’occident a atteint! »

 

Ma sha Allah!

 

C'est-à-dire, de pouvoir dire ce que tu veux, peu-importe que ce soit de la perversité (Fisq), de la mécréance (Koufr), des innovations (Bid’ah) ou des égarements (Dalaalaat) etc.

 

Cette idée est totalement fausse (Batil).

 

Et le travail et les opportunités d’emploi font partie du succès qu’Allah accorde (à qui Il veut) et c’est de la grâce d’Allah (Tabaaraka wa Ta’aala).

 

Les serviteurs doivent donc remédier (au manque d’emploi et à l’augmentation du coût de la vie) en revenant à Allah, d’un retour véridique par la repentance à Allah, en respectant la révélation d’Allah (Tabaaraka wa Ta’aala). Une fois cela fait qu’ils anticipent le bien.

 

Mais (s’ils cherchent à régler les problèmes par) ces moyens dans lesquels ils imitent l’occident, alors cela n’auront comme résultat que le mal.

 

Cela n’aura comme résultat que la casse et la destruction, qu’Allah nous en préserve !

 

Et comme vous le voyez et vous l’entendez, il y a des morts et des blessés par centaines.

 

Le nombre des morts est devenu très grand.

 

En Algérie environ cinquante et en Tunisie la même chose.

 

Puis est-ce qu’il est permis à quelqu’un de se tuer lui-même parce qu’il n’a pas obtenu de travail ?

 

Il se met en feu ?

 

Ceci est la chose qui a fait débuter le mal qui s’est produit en Tunisie et cela ne lui est pas permis.

 

Cela n’est pas permis.

 

Le messager d’Allah (Sallallahou ‘Alaihi wa Sallam) passait trois lunes, c'est-à-dire deux mois, sans n’avoir rien d’autre à manger que des dattes et de l’eau.

 

Par Allah je vous demande !

Ont-ils atteint ce stade ?

Subhaanallah !

 

Pendant tout ce temps aucun feu n’était pas allumé (pour préparer à manger) dans la maison du messager d’Allah (Sallallahou ‘Alaihi wa Sallam).

 

Alors qu’ils soient endurants.

 

Et lorsqu’ils auront étés endurants et qu’ils auront craint Allah, alors à ce moment-là Allah leur donnera sa délivrance.

 

Qu’ils demandent donc pardon à Allah et qu’ils retournent repentant vers Lui.

 

Comme le dit Allah :

(J'ai donc dit: ‹Implorez le pardon de votre Seigneur, car Il est grand Pardonneur, pour qu'Il vous envoie du ciel, des pluies abondante, et qu'Il vous accorde beaucoup de biens et d'enfants, et vous donne des jardins et vous donne des rivières.) Nouh : 10-12.

 

Il est donc obligatoire pour nous que nous revenions à Allah, et lorsque nous reviendrons à Allah, Allah nous retirera ce malheur qui nous touche.

 

L’année de sècheresse à l’époque du Chef des croyants, (‘Omar Ibnoul-Khattaab) est-ce que les gens sont sortie faire des manifestations en disant : Il n’y a pas d’emploi ? Il n’y a pas de nourriture ? Le niveau de vie est faible ?

 

Ils n’ont pas fait cela !

 

Cela, O mes frères! ils l’ont hérités de l’occident mécréant !

 

La preuve est qu’ils utilisent l’argument de l’occident mécréant.

 

Et cela n’est pas permis !

 

Nous sommes la nation de l’Islam et nous avons notre révélation !

 

Nous avons notre religion !

 

Nous patientons jusqu’à ce qu’Allah nous délivre !

 

Par la patience et avec la patience, nous asseyons de revenir à Allah en nous corrigeant nous-même, et en appelant les autres à revenir à Allah et à corriger leur situation.

 

Et à ce moment-là, Allah va réformer et améliorer la situation.

 

Allah dit : 

(Et s'ils se maintenaient dans la bonne direction, Nous les aurions abreuvés, certes d'une eau abondante.) Al-Jinn : 16

 

Donc si nous nous tenons nous aussi sur la droiture, Allah nous couvrira de ses largesses.

 

Allah dit : 

(Si les habitants des cités avaient cru et avaient été pieux, Nous leur aurions certainement accordé des bénédictions du ciel et de la terre.) Al-A’raaf : 96

 

Et Il dit :

(Quiconque craint Allah cependant, Il lui facilite les choses.) At-Talaaq : 4

 

Et Il dit : 

(et lui accordera Ses dons par [des moyens] sur lesquels il ne comptait pas.) At-Talaaq : 3

 

Maintenant il nous faut uniquement rappeler aux gens la différence entre nous et les Kouffars !

 

Et leur rappeler ce par quoi Allah nous a favorisés !

 

Ce qu’Il a fait descendre sur nous comme versets clairs et ce que le messager d’Allah (Sallallahou ‘Alaihi wa Sallam) a apporté comme Hadiths authentiques à ce sujet.

 

Donc il faut comprendre que ces Kouffars ont leur moyen à eux de résoudre ces problèmes, mais ce remède-là, cette méthode-là ne nous convient pas à nous.

 

Elle ne nous convient pas, ni par rapport à la révélation (c'est-à-dire selon la religion), ni par rapport à ce qu’Allah a prédéterminé (par rapport aux affaires de la Dounya).

 

Il est obligatoire pour nous de suivre la méthode qu’Allah nous a ordonné de suivre.

 

Et il est triste de constater que deux courants se sont rassemblés autour d’eux :

1-Le courant politique athée, laïque, socialiste et communiste,

2-ainsi que le courant des Ikhwaans (la secte des frères musulmans fondé par Hassan Al-Banna) qui s’inspire de la secte des Khawaarijs.

 

Chacun de ces deux courants soufflent sur ces gens, qui sont (pour eux) comme du bois d’allumage, pour que ces deux courants arrivent à cuisiner et à manger.

 

Ces gens sont le combustible.

 

Ces pauvres gens meurent pour que le fruit soit récolté (par d’autres) : c'est-à-dire pour qu’on cuisine sur ce combustible, sur ce bois.

 

Ceux qui périssent et qui se brûlent ce sont ceux-là.

 

Donc soit des athées hérétiques, ou soit des gens de Bid’ah égarés et des Khawaarijs.

 

Ce sont ceux qui attisent le feu dans cette Fitnah.

 

Qu’Allah nous préserve.

 

Et nous devons prendre garde et faire attention à cela.

 

Et nous devons savoir que le musulman doit obéir (au dirigeant dans le bien) et écouter, même si notre dos est fouetté et qu’on nous prend nos biens.

 

Et ceux-là n’ont pas eux leur dos frappés et ni ont-ils perdu leurs biens.

 

Mais ils se sont fait périr eux-mêmes et se sont tués eux-mêmes et ils ont transgressé contre les biens des autres : Ils ont soit détruit les maisons, soit brûler des voitures, brûler des commerces et des magasins, ou brûler des banques et certains bâtiments du gouvernement.

 

Cela n’est pas permis !

 

Le prophète (Sallallahou ‘Alaihi wa Sallam) nous a ordonné d’écouter et d’obéir (aux dirigeants) même lorsqu’ils s’offrent des privilèges matériels a notre détriment.

 

Voilà ce qui est obligatoire pour nous !

 

Et nous devons leur remettre le droit qui leur revient et nous devons de notre part demander le droit qui nous revient à Allah.

 

Et si nous ne recevons pas ce droit dans cette Dounya, nous le recevrons auprès d’Allah (Tabaaraka wa ta’aala).

 

Et je demande à Allah (Subhaanahou wa ta’aala) le succès pour tous.

 

Fin de la réponse.

 

Cette réponse du Sheikh Mohammad Ibn Haadi Al-Madkhali a été enregistrée mercredi le 8 du mois de Safar 1432 Hijri, qui correspond au 12 janvier 2011, dans la ville de Al-Madinah.

 

icone_audio.gif Ecouter l'audio

 

clipart_fleches_0198.pngLire l'original en arabe

 

 

Traduit par le frère Abou Hammad Sulaiman Dameus Al-Hayiti

 Dimanche le 16 Janvier 2011, Montréal, Québec, Canada.


 

Cheikh Mohamed Ibn Hady Al Madkhaly

Repost 0
Published by la-ilaha-illallah - dans Actualités
commenter cet article

Présentation

  • : la-ilaha-illallah
  • la-ilaha-illallah
  • : Al-Awzâ’î a dit : « Patiente sur la Sunna, arrête-toi là où les gens se sont arrêtés, dis ce qu’ils ont dit, abstiens-toi de ce dont ils se sont abstenus, et suis la voie de tes pieux prédécesseurs, car ce qui leur a suffit te suffira. » [Al-Lâlakâ’î dans Sharh Usûl Al-Ictiqâd (315)] (( Si vous remarquez des erreurs, veuillez m'en avertir barakallahou fikom ))
  • Contact

Heure

Rechercher

Calendrier

Texte Libre