Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 février 2014 2 04 /02 /février /2014 14:02

 

 

as salamu'alaykoum

 

Ouverture du concours islamique de Février 2014

 

 

 

 

Repost 0
Published by la-ilaha-illallah - dans Informations
commenter cet article
3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 23:11
La religion est facile à pratiquer


521680026140186714.jpg


Abû Hurayrah (qu'Allah l'agrée) rapporte que le Prophète (pbsl) a dit : « La religion est facile à pratiquer. Quiconque s’impose de la pratiquer de manière extrême se verra terrassé par elle. Efforcez-vous de suivre le droit chemin de manière parfaite, sinon, faites votre possible et espérez la récompense divine. Adorez Allah en cheminant vers Lui le matin, le soir et une partie de la nuit. » [Al-Bukhârî, livre de la foi (39)].

Dans une autre version de ce même hadith, le Prophète (pbsl) ajoute : « Faites preuve de modération et vous atteindrez votre but. » [Al-Bukhârî, livre des récits attendrissant le cœur (6098)]

Rapporté par Al-Bukhârî et Muslim



— Commentaire —



Quel magnifique hadith, qui englobe tout le bien et résume à lui seul toutes les recommandations bénéfiques et les principes fondamentaux de la religion !

• En premier lieu, le Prophète (pbsl) jette les fondations d’un principe d’une importance capitale, à savoir : « La religion est facile à pratiquer. » Ceci signifie que la religion est aisée et pratique, tant dans le domaine du dogme et de l’éthique, que dans celui des œuvres qu’il faut accomplir ou de celles qu’il faut délaisser.

• Du point de vue du dogme, cela consiste à croire en Allah, Ses anges, Ses livres, Ses messagers, au jour dernier et au destin, qu’il nous soit favorable ou défavorable. Il s’agit là d’un dogme authentique qui apaise le cœur et mène quiconque l’adopte vers le plus sublime des buts et le meilleur des objectifs.

• L’éthique et la pratique islamiques sont respectivement la plus parfaite et celle présentant le plus grand intérêt pour l’homme. Par leur biais, ce dernier récoltera le succès dans sa religion, dans ce bas monde et dans l’au-delà. S’en passer, c’est renoncer à toute réussite.Tous les éléments constitutifs de la religion islamique sont simples et aisés. Toute personne ayant atteint l’âge de responsabilité religieuse se sait capable de pratiquer les rites de l’Islam et reconnaît qu’ils ne sont ni éprouvants, ni fatigants. Les éléments constituant la croyance islamique sont authentiques, simples à comprendre, et la raison saine n’a pas de mal à les adopter, de même que les esprits sains ne peuvent que reconnaître leur bien-fondé. Enfin, les rites obligatoires sont on ne peut plus simples à pratiquer.

• Pour ce qui est des cinq prières : elles sont pratiquées quotidiennement cinq fois par jour, à des moments judicieusement choisis par Allah, le Subtil, l’Omniscient. Il a rendu la pratique de ces cinq prières encore plus facile en imposant qu’elles soient accomplies en groupe. En effet, la pratique en groupe est motivante et rend le rite plus aisé. Allah a également promis aux musulmans accomplissant scrupuleusement ces cinq prières de parfaire leur religion et leur foi. Il a aussi promis de les récompenser dans ce bas monde et dans l’au-delà, permettant ainsi au musulman d’apprécier la saveur de la prière, et de louer Allah pour l’avoir prescrite à Ses serviteurs, car ces derniers ne peuvent en réalité s’en passer.

• Pour ce qui est de la Zakât, elle n’incombe pas aux pauvres qui ne possèdent pas de biens en quantité suffisante (Nisâb) pour pouvoir faire l’aumône. Elle n’est imposée qu’aux riches, dans le but de parfaire leur religion et leur islam, de faire fructifier leurs biens et leur morale, de les préserver, eux et leurs biens, de tout mal, et de les purifier de leurs péchés. Elle permet également de faire preuve de solidarité envers les plus nécessiteux, et de prendre en charge leurs besoins vitaux. Outre cela, la Zakât prélevée ne correspond qu’à une infime partie des richesses qu’Allah a octroyées aux plus aisés.

• Concernant le jeûne, seul un mois dans l’année doit être jeûné de manière obligatoire. Durant ce mois, tous les musulmans jeûnent en même temps, et délaissent ainsi durant la journée leurs désirs de base, à savoir le manger, le boire et les relations intimes. En contrepartie, Allah leur promet, de par Sa grâce et Sa mansuétude, de parfaire leur religion et leur foi, de les rendre meilleurs, de leur octroyer une grande récompense et une grâce infinie, entre autres bénéfices liés au jeûne du mois de Ramadan, qui ont tous pour conséquences de faire atteindre au serviteur le degré de la piété, consistant à accomplir
tous les actes de bien et à délaisser toutes les turpitudes.

• Pour ce qui est du pèlerinage, Allah ne l’a imposé qu’à ceux qui en ont les moyens [physiques et matériels], et il n’est obligatoire qu’une fois dans la vie. Le pèlerinage présente un nombre incalculable d’avantages religieux et matériels que nous avons détaillés dans un autre de nos ouvrages. A ce sujet, Allah dit : « Pour tirer parti des avantages qui leur ont été accordés. » [Sourate Al-Hajj, v. 28] Les avantages mentionnés dans ce verset désignent aussi bien les avantages religieux que matériels.

• Vient ensuite le reste des rites de l’Islam, qui se distinguent tous par une extrême simplicité permettant de remplir ses devoirs envers Allah et envers Ses serviteurs. Tous ces rites sont, en soi, très faciles à pratiquer. Allah dit : « Allah veut pour vous la facilité et ne veut pas vous imposer de difficultés. » [Sourate Al-Baqarah, v. 185]

• En plus de ce que nous venons de mentionner, si des circonstances fortuites venaient à se présenter, telle une maladie, un voyage ou autre, Allah a institué des règles d’allègement de certaines obligations, voire de dispenses temporaires, dont les détails et modalités sont bien connus.

• Si l’on se penche sur les différents rites jalonnant la journée du musulman – qu’il s’agisse d’actes obligatoires ou surérogatoires, de prières, de jeûnes, d’aumônes et autres – et si ce dernier cherche à imiter en cela le plus parfait des hommes et leur guide, à savoir Muhammad (pbsl), il se rendra compte que ce n’est pas éprouvant le moins du monde, et cela n’entrave en rien ses activités mondaines. Il comprendra alors qu’il peut tout à fait concilier ses différentes obligations, et plus particulièrement ses devoirs envers Allah, envers sa propre personne, envers ses proches et ses amis, et envers toute créature qui aurait un droit sur lui, et ce de la manière la plus aisée qui soit.

• Quant à ceux qui s’imposent une pratique empreinte d’extrémisme, refusant de se contenter de la pratique modérée du Prophète (pbsl), et des enseignements qu’il a dispensés à sa communauté, et préférant s’épuiser dans l’accomplissement d’un nombre excessif d’actes d’adoration, ils seront vite vaincus par leur excès de zèle, et finiront par se lasser et finalement tout délaisser. C’est pour cette raison que le Prophète (pbsl) a dit : « Quiconque s’impose de pratiquer la religion de manière extrême se verra terrassé par elle. » Quiconque donc aborde cette religion en la pratiquant de manière dure et extrême sans faire preuve d’une certaine modération, se verra vaincu par la religion, et ne pourra que battre en retraite et régresser. C’est la raison pour laquelle le Prophète (pbsl) ordonne et encourage de faire preuve de modération dans la pratique religieuse : « Faites preuve de modération et vous atteindrez votre but. »

• Ensuite, le Prophète (pbsl) recommande de suivre le droit chemin de manière parfaite, ou autant que faire se peut, si l’on n’est pas capable d’atteindre la perfection. Il recommande également d’avoir espoir dans l’obtention de la récompense divine, car cela redonne du courage à l’âme, et lui évite de sombrer dans le désespoir. Suivre le droit chemin de manière parfaite consiste à tenir des propos droits, à agir de manière droite, à cheminer sur une voie rectiligne, et parvenir ainsi à toujours avoir les mots justes et faire les bons choix dans les comportements à adopter en fonction des situations. Si le serviteur ne parvient à atteindre un tel niveau de droiture en toute chose, il se doit malgré tout de craindre Allah autant que faire se peut, et de toujours viser le même objectif.

En effet, si on ne peut atteindre un objectif complètement, on doit tout de même essayer de s’en rapprocher, et si l’on ne peut pratiquer un acte dans son intégralité, on doit néanmoins en pratiquer ce qu’il nous est possible de faire. C’est donc un principe important que l’on peut déduire de ce hadith, qui est également appuyé par la parole d’Allah suivante : « Craignez Allah autant que vous le pouvez. » [Sourate At-Taghâbun, v. 16.]

Ce principe est également corroboré par cette parole du Prophète (pbsl) : « Si je vous donne un ordre, pratiquez-le dans les limites de vos possibilités. » [1] Les implications de ce principe sont innombrables. Dans un autre hadith, le Prophète (pbsl) dit : « Facilitez les choses aux gens et ne les rendez pas difficiles. Annoncez-leur de bonnes nouvelles et faites en sorte qu’ils n’éprouvent pas de répulsion envers vous. » [2]

• Enfin, le Prophète (pbsl) conclut ce hadith par une recommandation des plus faciles pour l’âme, mais tout aussi bénéfique que les précédentes. Il dit ainsi : « Adorez Allah en cheminant vers Lui le matin, le soir et une partie de la nuit. » Ces trois moments de la journée sont ceux privilégiés par les voyageurs pour parcourir des distances courtes ou longues, car ils permettent au voyageur et sa monture de se reposer et d’atteindre la destination visée tranquillement et aisément.

Si ceci est vrai pour les voyages dans ce bas monde, il en est de même pour le voyage vers l’au-delà, où l’on parcourt le droit chemin et l’on chemine vers Allah de la meilleure des manières. Aussi longtemps que le serviteur prendra les rênes de son âme et l’occupera en lui imposant de pratiquer les actes de bien les plus adaptés au moment présent, durant le matin, le soir et une partie de la nuit – et plus particulièrement la fin de cette dernière – il ne cessera de récolter le bien et une large part des conséquences de ses œuvres pieuses. Il connaîtra le bonheur, le succès, la réussite et atteindra ses buts religieux de la manière la plus aisée et la plus tranquille, sans parler du fait qu’il parviendra également à réaliser tous ses objectifs mondains et ses intérêts personnels. C’est là une des preuves les plus flagrantes de la miséricorde d’Allah envers Ses serviteurs, à qui Il a fait don de cette religion qui est le fondement du bonheur éternel. C’est ainsi qu’Il en a délimité les contours pour Ses serviteurs, en a détaillé les principes par le biais de Ses messagers, et l’a rendue aisée et facile, tout en aidant Ses serviteurs dans la pratique de tous ses rites, les protégeant de tout mal, et les préservant de tout ce qui pourrait entraver leur cheminement vers Lui.


• En conclusion, nous pouvons dire de ce hadith qu’il jette les fondations de nombreux principes fondamentaux :

– Premier principe : la facilité est un concept qui se manifeste dans la législation islamique jusque dans ses moindres détails ;

– Second principe : toute situation pénible engendre la facilité [dans les règles] lorsqu’elle se manifeste dans un acte religieux ;

– Troisième principe : lorsque le Prophète (pbsl) nous donne un ordre, on se doit de l’exécuter dans les limites de nos possibilités ;

– Quatrième principe : les musulmans sont encouragés à accomplir de bonnes œuvres par le biais de la bonne nouvelle annoncée de la récompense qui les attend pour les œuvres qu’ils accomplissent ;

– Cinquième principe : c’est la recommandation générale qui décrit la meilleure manière de cheminer vers Allah, et permet de se passer de toute autre méthode, mais dont aucune autre méthode ne peut se passer.

Que les éloges d’Allah et Ses salutations enveloppent celui à qui il a été donné l’aptitude d’exprimer en très peu de mots des enseignements bénéfiques d’une grande profondeur.



Tiré du livre Cheikh As-Sa‘dî : L'Explication de 99 hadiths concis (hadith 28)
Avec l'aimable autorisation des Editions Anas




[1] Al-Bukhârî, livre de l’observance des enseignements du Coran et de la Sunna (6858),
Muslim, livre du pèlerinage (1337).
[2] Al-Bukhârî, livre de la science (69), Muslim, livre du Jihâd et des expéditions (1734).
Repost 0
Published by la-ilaha-illallah - dans Informations
commenter cet article
12 juillet 2012 4 12 /07 /juillet /2012 13:25

anatomy2.jpg

Au nom d’Allah, L’Infiniment Miséricordieux, Le Très Miséricordieux,

 

 

Article lié :

Le tabac est-il illicite ?

 

 هل الدخـان حرام ؟

الشيخ محمد بن جميل زينو

Cheikh Mohammed Ibn Jamîl Zînoû

 

  Le tabac n’était pas connu à l’époque du Prophète (Prière et Salut pour lui),  cependant, l’Islam est venu avec des enseignements généraux qui interdisent tout ce qui peut nuire au corps, contrarier les voisins ou les proches, dissiper les biens.


 

1)    Allah dit :

]وَ يُحِـلُّ لهُمُ الطـيِّـبَاتِ وَيُحَرِّمُ عَليْهـمُ الخَـبَائِث[

{Et il leur rend licite les bonnes choses et leur interdit les mauvaises}

Sourate 7 (Al-A°râf) Verset 157.

 

  Or le tabac fait certainement partie des mauvaises choses qui nuisent à la santé et dont l’odeur est nauséabonde.


 

2)    Allah dit :

] وَ لا تـلقوا  بِأيْدِيـكم إِلى التَّهْـلـُكَة[

{Et ne vous jetez pas par vos propres mains dans la destruction}

Sourate 2 (La Vache) Verset 195.

 

  Il est unanimement reconnu que le tabac est responsable de maladies destructrices tels le cancer, la tuberculose, etc.


 

3) Allah dit :

] وَ لا تَـقـتـُلوا أنـفُـسَـكم [

{Et ne vous tuez pas vous-même !}

Sourate 4 (Les Femmes) Verset 29

 

En effet, le tabac tue lentement et progressivement.


 

4) À propos des boissons alcoolisées, Allah dit :

 

]وَ إثمُهُمَآ أكـْبَرُ مِن نفعِهمَا[

{Le péché y est plus grand que l’utilité}

Sourate 2 (La Vache) Verset 219

 

De même dans le tabac, le péché y est plus grand que l’utilité. D’ailleurs, il n’a aucune utilité !


 

5) Allah dit :

 ]وَلا تبَذرْ تَبْذِيرًا^  إنَّ المُبَذرينَ كانوا إخْوَانَ الشَّـيَاطِـين[

{Et ne gaspille pas indûment ! Certes les gaspilleurs sont les frères des diables, et le diable est très ingrat envers son Seigneur}

Sourate 17 (L’Ascension) Verset 26 - 27

 

Et le tabac est un gaspillage inutile parmi les actes du diable.


 

6) Le Prophète – Prière et Salut pour lui – a dit :

 

( لا  ضَرَرَ  و لا  ضِرار ) [صحيح رواه أحمد]

« Pas de nuisance ni à soi-même, ni à autrui » (Ahmed, authentique)

 

Le tabac nuit non seulement au fumeur, mais aussi il nuit à ses voisins et dilapide les biens.


 

7) Le Prophète – Prière et Salut pour lui – a dit :

 

( وَ كره ( الله ) لكم إضاعة المال ) [متفق عليه]

 

« Allah déteste que vous gaspilliez vos biens » (Bukhârî et Muslim)

 

Puisque le tabac est un gaspillage des biens, Allah l’a interdit et déteste cela.


 

8) Le Prophète – Prière et Salut pour lui – a dit :

 

(إنّ الله كــرهَ لكم ثلاثــًا  قــيل و قــال ، و إضـاعَةَ المال ، و كثرةَ السؤال) [متفق عليه]  

 

« Allah vous interdit trois choses de dire : « on a dit, il paraît que... », de gaspiller ses biens, de poser trop de questions. » (Boukhâry et Mouslim)


 

9) Le Prophète – Prière et Salut pour lui – a dit :

 

( كلّ أمّـتي معافىً  إلا المجاهرين ) [متفق عليه]

 

« Toute ma communauté est pardonnable sauf ceux qui pèchent en public » (Boukhâry et Mouslim)

 

Or ceux qui fument le font en public et de ce fait incitent d’autres à fumer.


 

10) Le Prophète – Prière et Salut pour lui –  a dit :

 

( مَن كان يــؤمن بـالله و اليوم الآخِـر ، فلا يـؤذِ جارَه ) [رواه البخاري]

 

« Que celui qui croit en Allah et au jour dernier ne dérange pas son voisin » (Boukhâry)

 

Quant au fumeur, il dérange non seulement sa femme, ses enfants, ses voisins, mais surtout les anges et les gens qui prient à ses côtés.

 

 

 

Comment arrêter de fumer ?

 

 

Il t’apparaît clairement à présent, mon frère, que le tabac est illicite, car il nuit à la santé, gaspille les biens, nuit aux proches, surtout dans les lieux publics.

 

Mon frère, est-ce du bon comportement et du savoir-vivre du musulman de déranger les gens avec sa cigarette, de leur souffler au visage, de polluer leur air ? Sache que la nuisance causée par la cigarette dans l’air et plus grande que la pollution de l’eau. Cesse donc de fumer et ne tombe pas dans la polémique ! Si l’un d’entre nous brûlait un billet de 50 euros, les gens diraient assurément : « Il est fou ! Ce qu’il fait est grave »  alors, qu’en est-il de celui qui dépense des centaines d'euros par mois pour fumer, brûlant ainsi son argent, nuisant à sa santé et à celle d’autrui.

 

1.    Fait serment envers Allah et devant tes amis de ne plus jamais fumer et dit :

 

] يَا ليْتَ بَـيْـنِي وَ بَـيْـنَـكَ بُعْدَ المَـشْـرقـيْن فبئسَ القَـرينُ [

 

{« Hélas ! J’aurais aimé qu’il y ait entre toi et moi la distance séparant l'Est et l'Ouest ! Quel mauvais compagnon tu es ! »}

Sourat 43 (Az ZuKhruf) Verset 38

 

 

2. Ne te présente pas avec des cigarettes lors des fêtes, des réjouissances ou lorsque tu rends visite à des amis, tu nuirais alors aux invités tout en gaspillant ton argent et tu serais en contradiction avec ta religion.

 

2.      Le meilleur remède contre la cigarette c’est de ne pas la commencer et de la refuser quand on te la propose.

 

3.      Lorsque tu t’énerves cherche protection auprès d’Allah (dis : a’oudhou billâhi mina acchaytâni arrajîme), ce n’est pas la cigarette qui te sera utile.

 

4      Le jeûne pendant le ramadan ou autre est une bonne occasion pour arrêter de fumer.

 

5. Demande l’aide d’Allah, celui qui abandonne une chose pour Allah, Il l’aidera à le faire et lui donnera mieux que cela.

 

6. Invoque Allah en disant : « Ô Allah ! Montre-moi que le tabac est inutile. »

 

7. Eloigne-toi des fumeurs, de l’odeur du tabac et prends toutes tes précautions pour les éviter.

 

8. Utilise le Siwak ou mâche du chewing-gum lorsque tu ressens l’envie de fumer.

 

9. Diminue ta consommation de café et de thé et bois plutôt des jus de fruits, mange du miel, etc.

 

 

Traduit par : Abu Ahmed

Révisé par Abu Hamza Al-Germâny
islamhouse.com
Repost 0
Published by la-ilaha-illallah - dans Informations
commenter cet article
30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 08:00
Repost 0
Published by la-ilaha-illallah - dans Informations
commenter cet article
16 juillet 2011 6 16 /07 /juillet /2011 17:10


"As Salam alaykoum wa rahmatuLlahi wa barakatouhou, 

 Je vous écris pour vous présenter un projet pour la da'wa, qui a aboutit al hamduliLlah. 

C'est une application iPhone (et iPod Touch), qui est disponible internationalement sur l'App Store d'Apple,
son nom est Islam Science. (Apprendre l'Islam avec Science). 


  Si vous n'êtes pas familier, l'iPhone est un téléphone/smartphone très répandu depuis quelques années, et l'App Store est la plateforme de la société qui le vend (Apple) sur laquelle on peut télécharger des applications gratuites ou payantes pour tout type d'usage : boussole, notes, audio/vidéo, mushaf, horaires de prières, dictaphone, navigation internet, mails, livres électroniques, etc. Il y a vraiment de tout. 

Il y a des applications islamiques, souvent payantes, mais aucune n'était très claire dans ses sources, minhaj, en tous cas pas en apparence et ne proposait pas d'apprendre l'Islam sans que ce soit affilié à une secte égarée. 

Donc al hamduliLlah nous avons fait une application clairement basée sur le minhaj salafi, destinée à tous les publics : musulmans convertis, futurs convertis, musulmans ayant déjà des connaissances, incha Allah chacun peut y trouver un intérêt. 

Voici ses fonctionnalités : 

- Fournir des documents reprenants des articles, essais, livres des sites salafis. (Ces documents peuvent être consultés hors ligne sans connexion internet.)

- Fournir des cours audio : la première série est celle des "Premiers pas dans l'Islam" de AbdelMalik Abou Adam Al Fransi. (Besoin d'une connexion internet) 

- Un petit lecteur de flux RSS qui permet de consulter directement depuis un seul point les nouveaux articles des sites de confiance, ainsi que lancer une recherche sur Sunna Search ou le site de l'Ifta Comité des savants d'Arabie Saoudite) et prochainement les sites des savants. (Besoin d'une connexion internet) 

Incha Allah, tout le monde peut y trouver son compte, que ce soit pour apprendre l'Islam, lire des rappels, consulter les articles récents des sites, faire des recherches etc. 

L'application est 100% gratuite et elle ne rapporte aucun centime par aucun moyen (publicité ou autres paiements). Ce n'est pas le but et ça ne le sera pas incha Allah. 

Il serait très bénéfique de transmettre ceci à un maximum de personnes, de la télécharger beaucoup et surtout la noter avec 5 étoiles sur l'App Store. Cela fera remonter l'application dans les classements pour arriver aux premières positions dans les recherches avec le mot "Islam". Donc ça servira la da'wa, les gens tomberont dessus et lui feront confiance avant d'autres applications qui sont un vrai carnage, qu'Allah nous en préserve et nous raffermisse dans le suivi de la vérité. 

D'autres fonctionnalités sont prévues dans les prochaines mises à jour incha Allah. Faites nous parvenir toutes vos remarques, suggestions, corrections à l'adresse suivante :" 

islamscience@techilm.com 

Important : 

- La liste des sites pour les articles récents (RSS) n'est pas figée et peut être modifiée sans mise à jour, donc si vous pensez qu'il y a un manque signalez le. 


- Cependant beaucoup de sites manquent : Le voie droite, Salafs.com, Fourqane etc. C'est parce qu'ils n'ont pas de flux RSS. Pour les ajouter à l'application, il faudrait en mettre un en place, nous pouvons vous apporter de l'aide si vous avez du mal. 


- Nous ne fournissons de nous même aucun contenu, nous transmettons les écrits et audios des gens de science à partir de sites reconnus al hamduliLlah. 

BarakaLlahou fikoum, faites passer le message, par mail, SMS ; Si vous avez un site, publiez un article à cette occasion. Encore une fois, plus l'application se répand et est bien notée, plus cela servira l'appel à Allah sur la voie de la vérité. 

Informations pratiques : 

Page web de présentation : 

http://islamscience.techilm.com 

Lien de l'application sur l'App Store pour téléchargement gratuit : 

http://itunes.apple.com/fr/app/islam-science/id442140751?mt=8&ls=1 

Ou alors rechercher "Islam Science" sur l'App Store 

BarakaLlahou fikoum, As Salam alaykoum wa rahmatuLlahi wa barakatouhou. 
"


http://convertistoislam.over-blog.com/article-application-iphone-islam-science-79570050.html

Repost 0
Published by la-ilaha-illallah - dans Informations
commenter cet article
15 décembre 2010 3 15 /12 /décembre /2010 20:22

bismill2


Ceci est la traduction de la fatwâ du Corps des Grands Savants concernant le fait de représenter les Compagnons _ qu'Allâh les agrée.


Question: Le statut de la représentation des Compagnons.

Réponse:Le Corps des Grands Savants du Royaume d’Arabie Saoudite a décidé d’interdire de représenter les Compagnons – qu’Allâh les agrée – et a fortiori le Messager , par la décision n°13 datée du 16/4/1393hég., dont le texte est le suivant :

« La pleine Louange est à Allâh, Seigneur des mondes ; et que la prière et le salut soient sur le plus noble des Envoyés, sur l’ensemble de sa famille et de ses Compagnons, sur les Tâbi‘în, ainsi que sur ceux qui les suivront jusqu’au Jour de la Résurrection.

Quant au sujet : Le Corps des Grands Savants, lors de sa troisième session tenue entre le 1/4/1393 et le 17/4/1393, a pris connaissance du discours de la haute Assemblée n° 44/93 adressé au Directeur général de l’administration des recherches scientifiques, de l’Iftâ’, de la prêche et de l’orientation, dont la teneur du texte suit :

Nous vous envoyons la lettre qui nous a été adressée par Talâl Ibn ach-Cheykh Mahmoûd Al Bannî Al Makkî, directeur général de la société Luna films à Beyroûth, portant sur le projet de la société de faire un film représentant la vie de Bilâl, le mou’adhdhin du Messager d’Allâh . Nous souhaiterions qu’après avoir pris connaissance de [cette lettre], vous la présentiez aux Grands Savants pour qu’ils émettent leur avis sur le sujet et que vous nous en présentiez le résultat.


Après avoir pris connaissance du discours de la Haute Assemblée, ainsi que de ce qu’avait préparé la Commission permanente pour les recherches scientifiques et l’Iftâ’ sur ce sujet, et après que ses membres se furent concertés, le Corps des Grands Savants a décidé ce qui suit à l’unanimité:

1– Allâh, Soubhânahou wa Ta‘âlâ, a adressé des compliments aux Compagnons, Il a exposé leur position élevée, leur rang éminent. Et dans la réalisation [d’une œuvre] sur l’un quelconque d’entre eux sous la forme d’une pièce de théâtre ou d’un film, il y a incompatibilité avec les compliments qui leur ont été adressés par Allâh et une dégradation du rang élevé qu’Il leur a attribué et avec lequel Il les a honoré.

2– La représentation de l’un quelconque d’entre eux serait l’objet de moqueries et sarcasmes. La plupart du temps, pour les personnes qui s’en chargent, il n’y a de place ni pour la bonté ni pour la crainte (taqwâ), dans leur vie en général comme dans les mœurs de l’islâm. En plus du but visé par les responsables de ces représentations, qui vont en faire un moyen pour obtenir un gain matériel. Quelque précaution qu’on prenne, cela contiendra du mensonge et de la médisance. De plus, représenter les Compagnons – qu’Allâh les agrée – les mettrait dans une position vexante aux yeux des gens : la confiance à l’égard des Compagnons du Messager d’Allâh s’ébranlerait ; cela occulterait la crainte respectueuse qu’éprouvaient [jusqu’alors] les musulmans spectateurs ; cela ouvrirait la porte au doute dans la religion des musulmans ; [cela entraînerait] la dispute et les débats concernant les Compagnons de Mouhammed . Et cela inclurait la nécessité pour les acteurs de tenir le rôle d’Aboû Jahl et de ses semblables, portant sur sa langue les insultes adressées à Bilâl, au Messager et à ce avec quoi est venu l’islâm. Sans aucun doute, ceci est dégoûtant. Et cela aurait pour but de semer la confusion dans l’esprit des musulmans, comme dans leur ‘aqîdah, dans le Livre de leur Seigneur et dans la Sounnah de leur prophète Mouhammed .

3– Ce que l’on dit concernant l’existence d’un profit qui serait : la divulgation des bonnes mœurs et de l’éthique ; [l’incitation] à rechercher la vérité ; préciser la Sîrah, sans rien transgresser de tout cela sur aucun aspect ; en souhaitant profiter d’une morale et en tirer des leçons … Tout ceci n’est qu’hypothèses et supputations. Celui qui connaît les acteurs et les buts qu’ils s’assignent, sait bien que ce genre d’interprétation [les profits à tirer qui viennent d’être évoqués], est rejeté par la réalité [que vivent] les acteurs, par leurs chefs de file et par les préoccupations qu’ils ont faites leurs dans leurs vies et leurs actes.

4– Parmi les règles édictées par la Législation : « Ce qui constitue une source de corruption de façon certaine ou probable, est interdit ». Et représenter les Compagnons, en supposant qu’il existe un intérêt à le faire, [est un acte où] prévaut la corruption. Aussi, pour préserver les intérêts, fermer la voie à ce qui pourrait y amener et protéger la dignité des Compagnons de Mouhammed , il est impératif d’interdire cela.


Le regard du Corps a été attiré par ce qu’a dit Talâl, concernant le fait que Mouhammed et ses Califes Bien-dirigés [occupent un rang] trop élevé pour que leurs images ou leurs voix apparaissent dans ce film. Son attention a également été attirée par l’audace des responsables de ces représentations (ou propriétaires de théâtres) de représenter Bilâl et d’autres parmi les Compagnons, car ceci ne [peut] se faire qu’en raison de la faiblesse de leur rang et de la dépréciation de leur mérite en regard des quatre Califes. Ils n’ont pas, selon eux, l’immunité ni la considération qui interdisent de les représenter et de les exposer aux moqueries et sarcasmes. Ceci n’est pas correct, car chaque Compagnon possède un mérite qui lui est propre ; et ils sont tous associés dans le mérite d’être des Compagnons, bien qu’ils occupent des rangs différents auprès d’Allâh Jalla wa ‘Alâ. Cette valeur dans laquelle ils sont associés – le mérite d’être un Compagnon – interdit qu’on les traite avec mépris. Et qu’Allâh accorde Sa prière et Son salut à notre Prophète Mouhammed, à sa famille et à ses Compagnons. »

Source:
Sahab

 

http://alminhadj.fr/modules/news/article.php?storyid=284

Repost 0
Published by la-ilaha-illallah - dans Informations
commenter cet article
13 juillet 2010 2 13 /07 /juillet /2010 20:41

tirée du site: http://www.sounnah-publication.com/

 

INSCRIPTION EN LIGNE A L'UNIVERSITÉ DE MÉDINE !!!


As-Salâm 'Aleykoum, chers frères, c'est avec plaisir que nous vous annonçons que l'université de Médine a mis en place une section permettant de s'inscrire directement de chez soi sans passer par l'université. 


De plus, cette section est en langue française...


Pour s'inscrire c'est ici

Repost 0
Published by la-ilaha-illallah - dans Informations
commenter cet article

Présentation

  • : la-ilaha-illallah
  • la-ilaha-illallah
  • : Al-Awzâ’î a dit : « Patiente sur la Sunna, arrête-toi là où les gens se sont arrêtés, dis ce qu’ils ont dit, abstiens-toi de ce dont ils se sont abstenus, et suis la voie de tes pieux prédécesseurs, car ce qui leur a suffit te suffira. » [Al-Lâlakâ’î dans Sharh Usûl Al-Ictiqâd (315)] (( Si vous remarquez des erreurs, veuillez m'en avertir barakallahou fikom ))
  • Contact

Heure

Rechercher

Calendrier

Texte Libre