Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 avril 2010 2 13 /04 /avril /2010 20:27
salman.jpg
Recherchez la vérité

Louange à Allah. Nous Le louons, nous implorons Son aide et nous demandons Son pardon. Nous cherchons protection auprès d’Allah contre notre propre mal et contre nos mauvaises actions. Quiconque Allah guide, nul ne peut l’égarer, et quiconque Il égare, nul ne peut le guider. J’atteste que rien ne mérite d’être adoré à part Allah, Seul et sans associé, et que Mohammed est Son serviteur et Messager.

De nos jours, beaucoup de gens font preuve de curiosité au sujet de l’Islam, mais leurs connaissances varient sensiblement. Leur savoir en matière d’Islam peut provenir d’un article, d’un livre ou d’un texte religieux étudié à l’école. Certains ont eu l’occasion de rencontrer des musulmans, de passer près d’une mosquée, de regarder un documentaire ou un journal télévisé consacré à l’Islam, ou encore de voyager dans un pays musulman. Pour certains, l’Islam n’est qu’une religion parmi tant d’autres, mais pour un grand nombre d’entre eux, l’Islam fait désormais l’objet d’un intérêt tout particulier. A travers ce livre, je m’adresse à ceux qui ne trouvent pas de réponse à leurs nombreuses questions personnelles : « Qui suis-je ? Quel est le véritable Dieu ? Quelle est la voie du salut ? Est-ce l’Islam ? Qu’est-ce que ma conversion à l’islam signifie pour moi, pour mes proches et pour la société dans laquelle je vis ? »

Aujourd’hui de plus en plus de gens ont pris conscience que les progrès d’ordre matériel et profane de notre société ont créé une sorte de vide spirituel qui, par ailleurs, a provoqué un certain nombre de problèmes socio-économiques, politiques, ou encore psychologiques. C’est pour cette raison que ceux qui auparavant s’écriaient : « Laissez-nous vivre et nous amuser ! » ou encore, « Nous ne voulons pas entendre parler de Dieu ! » Ces personnes-là sont désormais à la recherche de la vérité. Ils soulèvent les mêmes questions que nous venons juste de soulever, car la nature humaine fait instinctivement la différence entre le bien et le mal ou la vérité et le mensonge. Cette même nature humaine n’est pas à l’aise quand les attributs divins sont dégradés ou lorsque des qualités humaines lui sont attribuées. Elle reconnaît qu’il ne peut y avoir qu’un seul et unique véritable Dieu et par conséquent, qu’une seule et unique religion que ce même Dieu accepte. Allah ne demande pas à ses créatures à la fois de l’adorer seul et d’adorer en même temps Jésus, Bouddha, le feu, la lumière, ou encore Krishna, le soleil, la lune, Rama, Khomeiny, les temples, les prophètes, la croix, un arbre, des saints, des prêtres, des moines ou quoi que ce soit.

Tout, excepté Allah, fait partie de la création. Les créatures sont imparfaites et ont besoin des autres, mais Allah Lui, se suffit à lui-même. Il est le Premier et rien n’a pu exister avant Lui. Il est aussi le Dernier et rien ne peut exister après Lui, et c’est vers Lui que nous allons finalement retourner. Il n’engendre pas et n’a pas non plus été engendré. Personne ne lui a attribué son nom. Il s’est Lui-même appelé Allah. Le mot Allah signifie : l’unique et véritable divinité qui seule mérite d’être adorée. Allah n’est pas un dieu « nationaliste » ou « tribal », Il est le Créateur de toute chose et mérite donc que nous nous soumettions à Lui, et à Lui seul. Il a appelé cette forme de soumission : « Islam ».

Dès que l’homme se mit à adorer les créatures d’Allah, animées ou inanimées, la confusion s’installa. A travers la dernière révélation divine à l’homme, le Coran, Allah explique de façon très claire le but pour lequel l’homme est présent sur terre. Que ce soit en public ou en privé, l’homme doit se comporter conformément aux règles divines. Il s’agit là de ce que l’on appelle « l’adoration » dans l’Islam. C’est précisément la raison pour laquelle nous avons tous été créés. Il existe des gens qui acceptent Allah comme étant le seul et unique vrai Dieu qui mérite d’être adoré, mais qui ne vivent pas conformément aux commandements divins. Par leurs actes, ils se sont écartés de l’Islam et ne sont pas un critère de jugement de cette religion. L’Islam est une religion parfaite, mais les hommes ne le sont pas. Notre devoir est donc de se renseigner au sujet de l’Islam.

Cette conférence a pour but d’inciter les gens à rechercher leur salut en se penchant de très près sur l‘histoire d’un homme et de sa longue quête :

« Salman Al Fârissi » (Salman le Perse).

Pour quelle raison devrions-nous rechercher notre salut ? N’avons-nous rien à apprendre ? Lorsque que nous prenons conscience que nous ne possédons même pas l’air que nous respirons, que nous avons bel et bien été créés et que nous ne nous sommes pas créés nous-mêmes, il est tout naturel de vouloir en savoir plus sur Dieu (Allah). C’est Lui qui nous a créés, nous a donnés vie et vers qui, un jour, nous allons retourner. Ce jour-là sera soit un jour de bonheur éternel, soit un jour de tourment éternel.

 

L’Islam, la seule issue de cette recherche

Beaucoup de personnes autour de nous sont comme Salman. Ces personnes recherchent la vérité sur le véritable et unique Dieu. L’aventure de Salman est similaire à l’histoire de certaines personnes à notre époque. La recherche entreprise par certains, les mena d’une église à l’autre, de l’église au bouddhisme ou à la passivité, du Judaïsme à la neutralité ou encore d’une religion à des formes de méditations, voire de torture mentale. J’ai eu l’occasion de rencontrer des gens ou d’entendre parler de certains qui passent d’une pensée à une autre, mais qui sont trop effrayés à l’idée même de se renseigner sur l’Islam ! Cependant, en rencontrant des musulmans, ils finirent par devenir un peu plus ouverts d’esprit. L’aventure de Salman est l’histoire d’une longue recherche. En tirant des leçons de son histoire, vous pourrez écourter la vôtre.

Que la paix et le salut soient sur notre Prophète Mohammed et notre dernière invocation est : la louange à Allah, seigneur des mondes…

 

Ecoutez l'audio sur:

http://www.islamhouse.com/p/172429

Partager cet article
Repost0
13 avril 2010 2 13 /04 /avril /2010 20:18

  sahabas-copie-2.jpg

 

Allah a choisi à cette communauté le meilleur des messagers, lui a révélé le meilleur des livres et Allah a fait de cette communauté la meilleure. Et tout ceci implique qu'Allah ait choisi, comme porteurs de cette religion et comme compagnons du meilleur Messager, les meilleures hommes qui soient après les messagers et les prophètes : Les Sahabas.

Qui considère t-on comme un Sahabi ?


Un Sahabi est, d’après ibn Rajeb :


« Toute personne ayant rencontré le Prophète (Prière et bénédiction d'Allah sur lui) en croyant en lui et qui est mort en étant musulman"[1]*

Ainsi, le fait de dire
: " Toute personne qui a vu le Prophète(Prière et bénédiction d'Allah sur lui) est un Sahabi ", ceci est faux puisqu’un Sahabi peut ne jamais avoir vu le Prophète (Prière et bénédiction d'Allah sur lui) comme Ibn oummou Maktoum qui était aveugle.

De même, dire que
" Tout musulman qui vécu au temps du Prophète(Prière et bénédiction d'Allah sur lui) est un Sahabi ", ceci est faux également puisqu'il faut impérativement avoir rencontré le Prophète(Prière et bénédiction d'Allah sur lui), en étant croyant et être mort dans la religion de Mouhammad(Prière et bénédiction d'Allah sur lui).

Si depuis sa révélation, la religion a réussit à se perpétuer à travers les générations, et bien elle eut besoin de personnes qui en soient porteuses pour pouvoir ensuite la transmettre de manière sure aux générations qui succédèrent. Mais si la première génération de cette communauté, c'est à dire les compagnons ne furent pas à même de remplir cette tâche, cela signifierait que la religion d'Allah eut été perdue. Et comment alors ceux qui vinrent après eux pourraient-ils avoir reçu une religion qui n'aurait pas été transmise !!! Il va donc de soit qu'Allah ait fait de ce groupe, qui est en fait le groupe mère, la source d'où l'Islam prit son ampleur et débuta son expansion.


Ainsi les Sahabas apprirent le Coran et la Sounnah du Prophète(Prière et bénédiction d'Allah sur lui), et de la meilleure façon répandirent ses enseignements. D'ailleurs Allah Qui connaît toute chose les loue et vente leur mérite dans plusieurs versets coraniques :


Allah dit :


Traduction relative et approchée :
"Mouhammad est le Messager d'Allah et ceux qui sont avec lui sont durs avec les mécréants, miséricordieux entre eux. Tu les vois inclinés prosternés recherchant d'Allah grâce et agrément. Leurs visages sont marqués par la trace laissée par leur prosternation. Telle est leur image dans la Thora. Et l'image que l'on donne d'eux dans l'évangile est celle d'une semence qui sort sa pousse, puis se raffermit, s'épaissit, et ensuite se dresse sur sa tige, à l'émerveillement des semeurs.(Allah) par eux (les croyants) remplit de dépit les mécréants. Allah promet à ceux d'entre eux qui croient et font de bonnes œuvres, un pardon et une énorme récompense"S48 V29

ibn el jawzi a dit :
« Et ceci caractérise l'ensemble des Sahabas pour la majorité des savants »[2]

el qourtoubi a dit concernant
"...Il a promis a ceux qui ont cru…" :
« C'est à dire qu'Allah a promis à ceux qui sont avec Mouhammad et ce sont eux les croyants dont les œuvres sont pieuses et Allah leur a promis "…un pardon et une immense récompense…" c'est a dire une récompense éternelle : Le Paradis »[3]

El Hafidh ibn Kathir a dit :
« Et tous ceux qui sont sur les traces des compagnons rentrent dans le même contexte »[4]

abou ‘aroua ez-zoubayri a dit :
« Nous étions chez Malek et il fut fait allusion à un homme qui dénigrait les compagnons du Prophète alors Malek lut ce verset "…Mouhammad est le Messager d'Allah […] par eux (les croyants), (Allah) remplit de dépit les mécréants[…]"
Puis Malek dit : « Celui qui a dans le cœur de la haine (du dépit) envers les compagnons de Mouhammad est concerné par ce verset
[5] »

Allah dit :

Traduction relative et approchée : "...On ne peut comparer cependant celui d'entre vous qui a donné ses biens et qui a combattu avant la conquête de la Mecque, ces derniers sont élus hauts en hiérarchie que ceux qui ont donné leurs biens et combattu après. Or à chacun Allah a promis la plus belle récompense (el Houssna) et Allah est Grand Connaisseur de ce que vous faites" S57 V10

D’après ibn jarir (el Houssna) c'est en fait le Paradis comme ce fut rapporté du Prophète(Prière et bénédiction d'Allah sur lui) (Marfou') et des compagnons (Maouqouf)[6]


ibn hazm prit pour argument (...or, à chacun Allah a promis el Houssna) pour affirmer que tous les Sahabas sans exception sont promis au Paradis[7]


Allah dit également :


Traduction relative et approchée :
"Les tous premiers croyants parmi les émigrés et les auxiliaires et ceux qui les ont suivis dans le beau comportement, Allah les a agrée et ils L'agréent. Il a préparé pour eux des jardins sous lesquels coulent des ruisseaux et ils y demeureront éternellement. Voilà l'énorme succès " S9 V100

el hafidh ibn kathir a dit : « Allah nous a certes informé qu'Il était satisfait des premiers parmi les Mouhajirines (Mecquois) et les Ansars (Médinois) et ceux qui les ont suivit dans les bien, alors malheur à celui qui les déteste ou insulte l'un d'entre eux, d'autant plus s'il s'agit du grand véridique, du Calif Abou Bakr ibn abi Kahafa. Car en effet le groupe des Rafida (les chiites) font preuve d'animosité envers le meilleur Sahabi, le déteste et l'insulte. Que font ces gens-là de leur foi au Coran, lorsqu'ils insultent ceux qu'Allah a agréés !!! Alors que les gens de la Sounnah agréent ceux qu'Allah et Son Messager ont agréés et insultent ceux qu'Allah et Son Messager insultent, prennent pour amis ceux qu'Allah et Son Messager prennent pour amis et pour ennemis ceux qu'Allah et Son Messager prennent pour ennemis. Et les gens de la Sounnah suivent et n'innovent pas et voilà pourquoi ils forment le parti vainqueur d'Allah et sont Ses adorateurs croyants»[8]

Allah dit :


Traduction relative et approchée :
"Allah a très certainement agréé les croyants quand ils t'ont prêté le serment d'allégeance sous l'arbre. Il a su ce qu'il y avait dans leur cœur et a fait descendre sur eux la quiétude, et Il les a récompensés par une victoire proche" S48 V18

ibn hazm a dit :
« Allah nous a informé qu'Il savait ce qu'il y avait dans leur cœur, et qu'Il avait fait descendre la paix sur eux, il n'appartient donc à personne de douter des compagnons»[9]

Allah dit :


Traduction relative et approchée :
"Dis : " Louange à Allah et paix sur Ses serviteurs qu'Il a élus ! "Lequel est meilleur ? Allah ou bien ce qu'ils Lui associent" S27 V59

ibn ‘abdel bar a dit : « Es Saoudi rapporte d'Abou Malek d'après ibn Abassi au sujet de ce verset : « Ceux sont les compagnons de Mouhammad » Tels furent les propos de es Saoudi, de Hassan el Bassri, ibn 'Ouyina et ath-Thawri »  [10]

Allah dit aussi:


Traduction relative et approchée :
"… le jour où Allah épargnera l'ignominie au Prophète et à ceux qui croient avec lui …"S66 V8

Cheikh el islam ibn Taymiya a dit : « En somme tout ce qui est dans le Coran comme interpellation aux croyants, aux pieux, aux bienfaisants, ainsi que les louanges qui leur sont faites et bien ce sont eux (c'est à dire les compagnons). Ce sont eux les premiers de cette communauté et les meilleurs de cette communauté à être visés par ces versets »[11]

Références:

« Ousoul I'tiqad Ahl es Sounnah wal Jama'a » de al Imam el Lâlaka-y

Oummou Yassir



--------------------------------------------------------------------------------


[1] Ibn Rajeb dans « El Issaba » Vol.1 p.10* Et ibn Hajar et d’autres ont ajouté : « …même s’il a apostasié, puis est revenu dans l’Islam »

[2] Dans son Tafsir Vol.7 p.173
[3] Dans son Tafsir Vol.7 p.173
[4] Dans son Tafir S48 V29
[5] Rapporté par Abou Nou’aim Vol.2 p.327 ainsi que ibn el Jawzi dans son Tafsir Vol.7 p. 175
[6] Cf. Tafsir d’ibn Jarir
[7] « El Mouhalla » Chp.4 p.148-149
[8] Dans son Tafsir Vol.2 p.148
[9] « El Mouhalla » Chp.4 p.148
[10] « El Isti’ab » 1/ p13
[11] « Minhaj es Sounnah » Vol.2 p.49-50

http://www.al.baida.online.fr/accueil.htm

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : la-ilaha-illallah
  • : Al-Awzâ’î a dit : « Patiente sur la Sunna, arrête-toi là où les gens se sont arrêtés, dis ce qu’ils ont dit, abstiens-toi de ce dont ils se sont abstenus, et suis la voie de tes pieux prédécesseurs, car ce qui leur a suffit te suffira. » [Al-Lâlakâ’î dans Sharh Usûl Al-Ictiqâd (315)] (( Si vous remarquez des erreurs, veuillez m'en avertir barakallahou fikom ))
  • Contact

Heure

Rechercher

Calendrier

Texte Libre