Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 février 2014 1 10 /02 /février /2014 09:03

 

 

Selon Jabir ibn Abdillah (radiyallahou 3anhou), le Prophète (صلى الله عليه وسلم) a dit:

 

"Le jour de la résurrection, ceux qui étaient en bonne santé ici bas, lorsqu'ils verront la récompense des gens éprouvés (par la maladie), ils aimeraient, ce jour là, que leur peau eut été découpée par des cisailles ici-bas."

 

At Tirmidi & authentifié par Cheikh Al Albani

Repost 0
Published by la-ilaha-illallah - dans santé
commenter cet article
30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 08:42
Repost 0
Published by la-ilaha-illallah - dans santé
commenter cet article
24 août 2011 3 24 /08 /août /2011 18:07

03om3.gif

 

« Nous descendons de par le Coran ce qui est une guérison et une miséricorde pour les croyants. Les injustes ne font qu’accroître leur perte. » (S. L’ascension, v 82)

 

« O gens, il vous est parvenu de votre Seigneur un sermon, ainsi qu’une guérison pour ce qui se trouve dans les poitrines, une guidée et une miséricorde pour les croyants. » S. 6 v. 157 »

 

Le coran est la guérison complète de toutes les affections du cœur et du corps, dans ce monde et dans l’autre. Il n’est pas donné à tous de se soigner avec le Coran. Si le malade sait se soigner par le Coran, sachant l’appliquer à la maladie avec foi et sincérité, un agrément total et une conviction absolue, puis en remplissant toutes ses conditions, la maladie ne pourra plus jamais résister. Comment la maladie peut-elle résister face à la parole du Seigneur de la terre et du ciel, et si Allah faisait descendre Sa parole sur les montagnes, Il les aurait brisées et s’il l’a faisait descendre sur la terre, il l’aurait rompu.

 

Il n’y a pas de maladie du cœur ou du corps qui n’est pas dans le Coran, leurs symptômes et leurs causes, ainsi qu’une protection contre celle-ci. Bien entendu pour celui à qui Allah a fait don d’une compréhension du Coran.

 

 

La Tahawiyya ou La profession de foi des sunnites, abû Dja’far at-Tahâwî, auteur du commentaire : l’imam Ibn Abî al-‘Izz al-Hanafî, Edition Sabil, 2002, Page 149-150

Repost 0
Published by la-ilaha-illallah - dans santé
commenter cet article
28 avril 2010 3 28 /04 /avril /2010 12:38

dikhr-copie-2.jpg 

LE REMEDE CONTRE LA FATIGUE CAUSEE PAR CERTAINS TRAVAUX DIFFICILES

La preuve réside dans le Hadith suivant : 


Ali Rapporte que sa femme Fatima s'est plainte de la fatigue causée par le travail du grain (dans une version du Hadith il est mentionnée que cette tache ménagère lui avait fait des marques au niveau des mains et les avait abimée et que cela avait provoqué chez elle des douleurs au niveau du cou ou du haut de la poitrine) et elle entendit qu'on avait donné au prophète un servant, c'est pourquoi elle alla le voir pour qu'il lui en accorde un (afin de l'aider dans ses travaux), mais il ne répondit pas à sa demande.

Elle se rendit donc chez Aicha qui rapporta cela au prophète qui vint nous voir alors que nous étions couchés.

Nous nous apprêtions à nous lever mais il nous dit :

" Restez où vous êtes, Vous indiquerais-je ce qui est meilleur que ce que vous m'avez demandé ?

Lorsque vous aller vous coucher,
dites Allahou Akbar 34 fois,
Al Hamdulilah 33 fois 
et Soubhanallah 33 fois.

Cela est meilleur que ce que vous m'avez demandé."


Parmi les Fawaîd de ce Hadith :


Le Hadith est authentique il est notamment rapporté par Bukhari et Muslim.

 

Il est recommandé de dire avant de dormir Allahou Akbar 34 fois, Al Hamdulilah 33 Fois et enfin Soubhannallah 33 fois.

 

Les savants ont notamment déduit de ce Hadith que réciter régulièrement ce Dhikr avant de dormir à des effet considérables sur le cœur (Quiétude...) mais également sur le corps, ce dhikr contient donc de nombreuses vertus.

 

Certains savants comme Sheikh Al Islam Ibn Taymiya affirment que réciter régulièrement ce Dhikr avant de dormir permet à la femme de ne pas ressentir la fatigue causer par les taches ménagères quotidiennes du jour.

 

Moulla Ali Qâri est du même avis puisqu'il a mentionné que ce Hadith démontre que réciter ce Dhikr avant de dormir permet d'enlever la fatigue et les douleurs causer par le travail.

 

Ibn Hajar à quant à lui déclaré que même si la personne peut ressentir une (petite) fatigue cela ne la nuira pas et que réciter de manière régulière ce Dhikr avant de dormir lui permettra de supporter les nombreuses taches ménagères et de supporter leur difficulté. Selon lui ce Hadith prouve également que la force (et la capacité de résistance physique) qu'on acquiert après avoir lu ce tasbih est meilleure que ce qu'un serviteur acquerrait s'il faisait nos travaux.

 

Concernant ce Hadith Sheikh Ibn Baz a quant à lui déclaré, ceci prouve que nous devons nous aider du rappel d'Allah dans tout chose.

 

Le Muhadith de médine le Sheikh Abdelmouhssine Al Abbad , explique que les avantages et mérites que contient ce rappel dans l'au-Delà sont bien meilleurs que le service rendu par un serviteur dans ce bas monde et que prononcer de manière régulière ce Dhikr avant de dormir apporte force et vitalité au corps, ce qui permet de se passer de l'aide d'un servant.

 

Donc ces invocations permettent à la femme prononçant de manière régulière ses invocations de lutter contre la fatigue causés par les taches ménagères quotidienne.

 

Bien que le discours était plus orienté vers la femme, il convient de noter que ce que nous avons mentionné comme vertus et mérites de ce Dhikr concerne également l'homme, c'est à dire que cela va l'aider à supporter et combattre la fatigue que peut provoquer le travail difficile ou la recherche de la science.

 

La preuve démontrant que cela concerne aussi les hommes réside notamment dans une des versions de ce Hadith dans laquelle 'Ali déclare :

"Depuis que le Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam) nous a enseigné (cette invocation), nous ne l'avons jamais délaissée. Même à la campagne de Siffîne, je l'ai lu quand j'ai eu le temps dans la dernière partie de la nuit."

 

Le Sheikh Abdurazaq Ibn Abdel Mouhssine Al Abbad mentionne :

"Et les savants se sont appuyés sur ce Hadith pour affirmer que parmi les nombreux mérites et vertus du rappel d'Allah il y a le fait qu'Allah octroie au corps de celui qui fait souvent son rappel force, santé et vitalité. Et Ibn l-Qayim a dit à ce sujet : " Allah octroie à celui qui fait régulièrement son rappel une force lui permettant de réaliser certains travaux qu'il n'aurait pas pu réaliser sans. Et j'ai vue chez Sheikh Al Islam Ibn Taymiya (grâce au rappel d'Allah) une force et capacité physique surprenante dans sa marche, lorsqu'il parlait et lorsqu'il écrivait ".

 

références : Sharh sunane d'At-tirmidhi k7 375 a partir de 55 min 17 sec environs et Sharh Sunane Abi Dawud à partir de K7362 16 min 02 environs du Sheikh Abdul Mouhssine Al Abbad, Fiqhou l-Adi'yat wal Adhakar Vol 3 d'Abdurazaq fils du Sheikh Al Abbad, Fiqh ad-da'wat fi Sahih Bukhari du Sheikh Sa'd Ibn Wahf Al Qahtani, Al-Wabil As-swayib d'ibn l-Qayim.

 

tirée du forum: http://www.fourqane.fr/forum/viewtopic.php?t=8705&highlight=travaux

posté par: Abou-Houdeyfa

Repost 0
Published by la-ilaha-illallah - dans santé
commenter cet article
27 janvier 2010 3 27 /01 /janvier /2010 16:16
بسم الله الرحمن الرحيم
 

 

Notre corps ne nous appartient pas, c’est un amana (dépôt) d’Allah ‘azza wa jalla et nous sommes tenue d’en prendre le plus grand soin et de ne pas le délaisser, en effet, nous devrons rendre des comptes sur nos biens, notre santé, notre temps ...


Le Prophète 'alayhi salatou wa sallam lui-même et en tant qu’homme se coiffait les cheveux et la barbe, se brossait régulièrement les dents, se parfumait et veillait toujours à être d’une apparence agréable.


Les moyens de prendre soin de son corps sont nombreux dans la sounnah. Comptons entre autres le siwak [1] , le henné [2], l’huile de nigelle [3], le miel, le khol…

  Le Prophète, 'alayhi salatou wa sallam, a dit :

« La meilleure des femmes est celle qui te plaît lorsque tu la regardes, qui t’obéit lorsque tu lui ordonnes une chose et qui préserve tes biens ainsi que sa personne lorsque tu t’absentes » Sahih al Jami’as-Saghir (n°3299).


D'après Anas qu'Allah l'agrée, le Prophète, 'alayhi salatou wa sallam, a dit :

"j'aime trois choses de ce monde, les femmes, les parfums et la prière." Rapporté par Ahmad an Nassâi.


siwak.jpg
[1]  Le siwak

 

Le siwak est un morceau de bois d'Arak utilisé pour se frotter les dents et purifier son haleine.


L’utilisation du siwak est issue de la sounnah et est aimée d’Allah. Cette simple pratique a donc les conséquences bienfaisantes de prendre soins de la bouche et ramène d'autres bienfaits comme gagner des récompenses en pratiquant cet sounah, de suivre le prophète 'alayhi salatou wa sallam et de satisfaire Allah .


Les preuves de cela sont nombreuses dans la sounnah.


D’après ‘Aïcha qu'allah l'agréé, le Prophète 'alayhi salatou wa sallam a dit :

«  Le Siwak (le fait de se frotter les dents avec le Siwak) purifie la bouche et satisfait le Seigneur ». Hadith Sahih rapporté par ibnou Khouzeyma dans Sahih Sounan an-Nassaï (Hadith n°1202 dans Riyadou Sâlihine)

 
Le siwak est recommandé dans tout les cas et encore plus dans les cas suivant  :


  • Lors des ablutions :


D’après abou Houreyra qu'Allah l'agrée, le Prophète, 'alayhi salatou wa sallam, a dit :


«  Si je ne craignais pas de trop charger ma communauté je leur ordonnerais le Siwak avec les ablutions  ». Sahih ibnou Majah n°5316, rendu sahih par Cheykh al Albâni.


  • Avant et après de la prière :


D’après abou Houreyra qu'Allah l'agrée, le Prophète, 'alayhi salatou wa sallam, a dit :

«  Si je ne craignais pas de trop charger ma communauté je leur ordonnerais le Siwak avant chaque prière  ». Hadith authentique,al Boukhâri et Mouslim


  • Lors des prières nocturnes :


D'après Amrou bnou Chou'ayb, d'après son grand-père : le Prophète, 'alahyi salatou wa sallam, lorsqu'il se levait pour prier la nuit il se lavait les dents à l'aide du siwak" Hadith authentique al Boukhâri et Mouslim.


  • Lors de la lecture du Coran :


D’après ‘Ali bnou Abi Tâlib qu'allah l'agrée  : « Il (le Prophète, 'alayhi salatou wa sallam, nous a ordonné d'utiliser le Siwak et a dit : 


«  Lorsqu’une personne se lève pour prier, un ange vient a elle et se tient derrière elle, il écoute (la récitation) du Coran tout en se rapprochant. Puis il ne cesse d’écouter et de se rapprocher jusqu’à se que sa bouche se pose sur sa bouche. Ainsi, il n'est pas un verset qu'elle lit sans qu'il ne soit dans le corps de l'ange  ». Cheykh al Albâni, dans Silsila as Sahiha, n°1213

  • Avant d'entrer chez soi  :


D’après Mouqadam bnou Sarih, d’après son Père, il a dit : 

«  J’ai demandé a Aïcha radiyallAhou 'anhâ : « Quelle était la première chose que faisait le Prophète ,'alayhi salatou wa sallam, en entrant chez lui ? ».

Elle dit : « il se frottait les dents avec le Siwak ». hadith Authentique rapporté par Mouslim.

 

"Il est rapporté que c'est parmis les sounnan (traditions) des envoyés (l'utilisation du siwak) et le premier parmis eux qui l'a fait est Ibrahim, 'alayhi sallam. Et le Prophète, 'alayhi salatou wa sallam, a montré que c'est une purification pour la bouche et apporte la satisfaction d'Allah 'azza wa jalla. Il est rapporté à ce sujet plus de cents hadiths demontrant que c'est une sounnah fortement recommandée (sounnatou mou akadah). On utilise le siwak à tout moment et même en etat de jeûne, tout au long de la journée. Et le plus authentique est qu'il est recommandé dans des moments bien precis comme les ablutions, la prière obligatoire ou surrérogatoire, lors de la lecture du Coran car cela rapproche d'Allah 'azza wa jalla.


La description de l'utilisation du miswak ( siwak) est la suivante : commencer de la droite vers la gauche, tenir le siwak de sa main gauche." Cheykh Salih al Fawzân dans al moullakhasou fiqhi tôme 1 p°27-28 .


''Et les savants ont mentionnés que l’utilisation du Siwak comporte plus de 1OO bienfaits, parmi ces bienfaits il y’a le fait que l’utilisation du Siwak aide a prononcer l’attestation de foi avant de mourir".Cheykh 'Abdal 'Aziz ar Râjihi .( dans son explication de Sahih al Boukhâri tiré de son site)


Retenons donc que l 'utilisation du siwak n’est pas un détail mais un acte recommandé pouvant nous attirer la satisfaction d’Allah ‘azza wa jalla en pratiquant une sounnah et en obéissant à sa parole :


( Dis , Si vous aimez réellement Allah, Suivez moi et Allah vous aimera et vous pardonnera vos péchés   ) ( 3 ; 31)


 


henna
[2] 
Le henné


 

L utilisation du henné comme teinture pour les cheveux, la barbe des hommes, ou ornement du corps pour les femmes est répandue chez les arabes et fais partie de la sounnah du Messager d’Allah, alayhi salatou wa sallam.


De plus, le henné est connu pour ses vertues bienfaisantes sur les cheveux, c'est un soin pour tout le corps.

 

Aïcha qu'allah l'agrée rapporte :

« Une femme tendit un livre au Messager d’Allah ,alayhi salatou wa sallam, de derrière un rideau. Le Messager d’Allah -Prières et bénédiction d'Allah sur lui attrapa alors sa (propre) main et dit : « Je ne sais s’il s’agit de la main d’une femme ou d’un homme ». Elle dit : c’est la main d’une femme. Il dit : « si tu étais une femme tu aurais changé la couleur de tes ongles » ( avec du henné.) Rapporté par Ahmad dans al Mousnad, abou Dawoud, Nassai.



nigelle.jpg
[3]  L'huile de nigelle




L’huile nigelle, habat saouda en arabe est une graine aux vertus vantée par le Prophète, alayh salat wa salam. On peut aussi en trouver en graine à moudre.

D’après Abou Salama le Prophète, alayhi salat wa sallam, a dit :

« Je vous recommande ces graines car elles sont un remède pour toute chose sauf la mort. Rapporté par Boukhari et mouslim.

Son utilisation est explicitée dans le livre La médecine prophétique (at Tibba an Nabawi) de ibnou al Quayyim. Mélangée à d’autres ingrédients tels que le miel… elle est la cause de guérison de bien des maux, el hamdoullileh !


Elle peut également être utilisée pour les soins du corps et des cheveux.

 

 

http://true.salaf.over-blog.com/article-5800977.html

Repost 0
Published by la-ilaha-illallah - dans santé
commenter cet article

Présentation

  • : la-ilaha-illallah
  • la-ilaha-illallah
  • : Al-Awzâ’î a dit : « Patiente sur la Sunna, arrête-toi là où les gens se sont arrêtés, dis ce qu’ils ont dit, abstiens-toi de ce dont ils se sont abstenus, et suis la voie de tes pieux prédécesseurs, car ce qui leur a suffit te suffira. » [Al-Lâlakâ’î dans Sharh Usûl Al-Ictiqâd (315)] (( Si vous remarquez des erreurs, veuillez m'en avertir barakallahou fikom ))
  • Contact

Heure

Rechercher

Calendrier

Texte Libre