Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 janvier 2014 3 22 /01 /janvier /2014 07:35
Le repentir du peuple de Musa (Moïse)

Chapitre des peuples qui se sont repentis

 

Le repentir du peuple de Musa, sur lui la paix

 

Qatada rapporte d'après al-Hasan : « Musa, sur lui la paix, se tourna vers son Seigneur Tout Puissant, pour Lui demander de pardonner à son peuple l'adoration du veau. Allah répondit : « Ô Musa ! Il n'y a pas de pardon pour eux, sauf s'ils se donnent la mort. » Musa, sur lui la paix, retourna vers les siens et dit : « Ô Peuple ! Allah a refusé votre repentir, sauf si vous vous tuez. C'est cela votre repentir. « Ceci est meilleur pour vous auprès de votre Créateur. » (al-Baqara : 54). Ils répondirent : Ô Musa ! Nous endurerons l'ordre d'Allah Tout Puissant. » Ils regrettèrent ce qu'ils avaient fait et Musa, sur lui la paix, prit d'eux l'engagement qu'ils feraient preuve de patience face à la mort et au décret. « Oui » firent-ils. Le lendemain, ils se levèrent dans la cour des maisons, où chaque père était seul avec ses fils. Musa enjoignit à ceux des Banu'Isra'il qui n'avaient pas adoré le veau, de se munir de leurs épées et de tuer tous ceux qu'ils rencontreraient. Ils marchèrent dans le champs en disant : « Qu'Allah fasse miséricorde à celui qui ne se met pas debout, ne lève pas le regard, ne se défend ni par le main ni par le pied, et ne se lève pas de sa place, jusqu'à ce qu'Allah applique Son jugement. » Ils tuèrent tant et si bien qu'un homme des Banu Isra'il se rendit auprès des siens, qui étaient assis dans la cours de leurs maisons, en s'écriant : « Ceux-là sont vos frères. Ils sont venus en brandissant l'épée. Craignez Allah et soyez patients, car la malédiction d'Allah et des anges est sur tout homme qui se met debout, se lève de sa place, les fixe du regard ou se protège d'eux de la main ou du pied. » Ils répondirent : « Amin ! »

 

Ibn'Abbas rapporte : « Quand ils reçurent l'ordre de s'entretuer, les gens demandèrent : « Ô Messager d'Allah ! Comment pouvons-nous tuer les pères, les fils et les frères ? Allah fit alors descendre sur eux une obscurité qui les empêcha de se voir les uns les autres. Ils les tuèrent donc. Puis, ils s'enquirent : « Ô Musa ! Quel est le signe de notre pardon ? » Il répondit : « Que les épées et les armes cessent de tuer et que l'obscurité qui vous enveloppe se dissipe ! » Ils tuèrent au point que le sang fut à la hauteur de la taille et ils s'y enfoncèrent. Les enfants lancèrent en direction de Musa : « Ô Musa ! Grâce ! Grâce ! » Musa pleura devant Allah Tout Puissant, qui fit descendre Sa miséricorde. Les armes cessèrent de tuer. Musa cria : « Cessez de tuer vos frères, car la miséricorde est descendue. » L'obscurité se dissipa, laissant apparaître les morts. » Ibn 'Abbas ajoute : « Leurs morts sont martyrs et leurs survivants sont graciés ».

 

 

Titre : Les repentis

Auteur : Ibn Qudama Al Maqdissi

Page : 50-51

Edition : LA MAKTABA

Retranscription par : oumomeya

Acheter le livre en ligne : www.daralmuslim.com

Repost 0
Published by la-ilaha-illallah - dans Le repentir
commenter cet article
8 janvier 2014 3 08 /01 /janvier /2014 17:30
Le repentir du peuple de Yunus

Le repentir du peuple de Yunus, sur lui la paix et la bénédiction

 

Ibn 'Abbas relate : « Lorsque Yunus, sur lui la paix et la bénédiction, désespéra de la foi de son peuple, il invoqua son Seigneur contre eux. Il dit : « Seigneur ! Mon peuple a refusé tout autre chose que la mécréance ! Envoie Ton châtiment sur eux ! » Allah Tout Puissant l'informa : « Je vais envoyer le châtiment sur ton peuple. » Yunus les quitta aussitôt et les menaça du châtiment au bout de trois jours. Il s'en alla avec sa femme et ses deux jeunes enfants. Il se mit en route et les laissa. Il escalada une montagne d'où il pouvait voir les habitants de Ninive et guetta le châtiment. Allah Tout Puissant envoya Gabriel : « Va voir Malik, le gardien du Feu, et ordonne-Lui de tirer du vent pestilentiel (samum) de la Géhenne une quantité équivalente au poids d'un grain d'orge. Prends-le et va cerner les habitants de la ville de Ninive. » Gabriel s'en alla exécuter l'odre de son Seigneur Tout Puissant. Le peuple de Yunus vit de leurs propres yeux le châtiment, qui s'abbatit au moment dont Yunus avait fait part. »

 

Abu Al-Jald déclare : «  Lorsque le châtiment s'abbatit sur le peuple de Yunus, il se mit à planer au-dessus de leurs têtes comme les parties obscures de la nuit. » Ibn 'Abbas ajoute : « Quand ils eurent la conviction du châtiment, ils se repentirent de leurs péchés et comprirent que Yunus leur avait dit la vérité. Ils le cherchèrent, mais en vain. Ils se dirent : « Rassemblons-nous devant Allah et repentons-nous ! » Ils sortirent vers un lieu appelé Tall Al-Ramad (La colline de la Cendre) et Tall al-Tawba (la colline du Repentir). Mais il s'agit plutôt de Tall al-Ramad. En effet, ils sortirent tous, hommes, femmes et handicapés. Ils emmenèrent avec eux bétails et animaux, mirent d'un côté les nourrices et les nourrissons et de l'autre les animaux et leurs petits. Puis, ils mirent de la cendre sur leurs têtes et des épines sous leurs pieds. Ils portèrent le cilice et la laine, recherchèrent la protection d'Allah en élevant leurs voix avec les pleurs et les invocations. Allah Tout Puissant constata qu'ils étaient sincères. Les anges dirent : « Ô Seigneur ! Ta miséricorde a englobé toute chose ! Tu vas châtier ces adultes parmi les fils d'Adam, mais qu'en sera-t-il des petits et des animaux ? » Allah Tout Puissant répondit : « Ô Gabriel ! Enlève le châtiment qui pèse sur eux, car J'ai accepté leur repentir. » Allah Tout Puissant dit : « Si seulement il y avait, à part le peuple de Yunus, une cité qui ait cru et à qui sa croyance eut ensuite profité ! Lorsqu'ils eurent cru, Nous leur enlevâmes le châtiment d'ignominie dans la vie présente et leur donnâmes jouissance pour un certain temps. » (Yunus : 98).

 

Abu Al-Jald relate : « Quand le châtiment s'abbatit sur le peuple de Yunus et plana au-dessus de leurs têtes comme des parties obscures de la nuit, les intelligents d'entre eux se rendirent auprès d'un vieil homme, qui faisait partie de leurs érudits qui subsistaient encore. Ils dirent : « Le châtiment que tu vois s'est abbatu sur nous. Enseigne-nous une invocation que nous pourrons adresser à Allah, dans l'espoir qu'Il enlève cette punition. » Il conseilla : « Dites : « Ô Vivant, quand il n'y a plus de vivant ! Ô Vivant, qui redonne vie aux morts ! Ô Vivant ! Il n'y a de dieu que Toi ! » Allah Tout Puissant les délivra de cette peine. »

 

Titre : Les Repentis

Auteur : Ibn Qudama Al Maqdissi

Page : 51-54

Edition : LA MAKTABA

Retranscription : oumomeya

Acheter le livre en ligne : www.daralmuslim.com

Repost 0
Published by la-ilaha-illallah - dans Le repentir
commenter cet article
30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 10:45
Repost 0
Published by la-ilaha-illallah - dans Le repentir
commenter cet article
15 septembre 2010 3 15 /09 /septembre /2010 20:53

allah-kitab
Q : Quand j’étais adolescent, j’accomplissais beaucoup de péchés malgré que je n’ai jamais abandonné les obligations de l’islam comme la prière. Aujourd’hui, je me suis repenti à Allah de tous les péchés d’une manière générale, mais je n’arrive pas à ressentir la douceur de la foi et je vis dans l’angoisse et la confusion. Quand je fais la profession de foi, je sens qu’elle n’arrive pas à atteindre mon cœur, et j’ai peur qu’Allah scelle mon cœur. Pouvez-vous me conseillez, qu’Allah vous récompense ?



R : Nous te conseillons de remercier beaucoup Allah pour ton repentir, de placer ta confiance en Lui, de beaucoup L’invoquer, de multiplier les bonnes actions, et de lire le Coran avec concentration, de fréquenter les gens pieux et d’éviter les méchants, et tu peux ainsi espérer obtenir le bien et la bonne récompense [dans l’au-delà]. Tu retrouveras, si Allah le veut, après avoir mis en application ce que je t’ai dit, la douceur de la foi et l’effet des professions de foi [sur ton cœur] ainsi que le fruit de ton repentir. Allah le Tout-Puissant dit :

« N’est-ce point par l’évocation d’Allah que se tranquillisent les cœurs ? »[1]


et Il dit :

« Et repentez-vous tous devant Allah, ô croyants, afin que vous récoltiez le succès. »[2]


Le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a dit :

« L’islam efface ce qui l’a précédé, et le repentir efface ce qui l’a précédé. »[3],


et il a dit également :

« Celui qui se repent d’un péché est semblable à celui qui n’a jamais péché. »[4]


Donc, celui qui multiplie l’invocation d’Allah, et qui est sincère dans son repentir obtiendra le bonheur et la tranquillité d’esprit et de conscience ; ses péchés lui seront effacés. Qu’Allah te raffermisse sur Sa voie, t’accorde la droiture, et Il est le Meilleur à Qui on puisse adresser ses invocations.



Fatwa du Cheikh Ben Baz
Recueil de Fatwas et d’Articles Divers, vol. 5, page 57.

[1] La Foudre, v. 28.
[2] La Lumière, v 31.
[3] Rapporté par Muslim, chapitre de la foi (121) et c’est là qu’il a cité l’islam et l’émigration (Al-Hijra).
[4] Rapporté par At-Tabarânî (n°22/306) , Abû NuCaym dans Al-Hilya (n°10/398) selon Abî SaCîd et Al-Haythamî dans Al-MujammaC (10/199) qui a dit : « Je ne connais pas tous les rapporteurs de la chaîne. » Rapporté aussi par Ibn Mâjah dans le chapitre de l’ascétisme (4250) et par At-Tabarânî (n°10281) selon Ibn Mass’ûd. Al-Haythamî (10/200) a dit : « Les rapporteurs sont des hommes de confiance, sauf qu’Abû CUbayda ne l’a pas entendu de son père. »

http://www.fatawaislam.com/index.php/La-Croyance/La-foi-et-l-islam/les-moyens-pour-obtenir-le-bien-e.html

 

http://alhouda.forumactif.com/divers-f89/les-moyens-pour-obtenir-le-bien-etre-t842.htm#8004

Repost 0
Published by la-ilaha-illallah - dans Le repentir
commenter cet article
1 juin 2010 2 01 /06 /juin /2010 20:33

zj1zuwc2

 

Le Tout miséricordieux fait miséricorde à ceux qui font miséricorde

Shaikh Muhammad Musa Nasr


Le prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) embrassait Al-Hassan Ibn 'Ali (c'est-à-dire son petit-fils) tandis qu'Al-Aqra' Ibn Habis était en sa présence. Al-Aqra' lui dit : « Tu embrasses tes enfants. Je jure par Allah, j'ai dix enfants et je n'ai jamais embrassé aucun d'entre eux ! » Donc le Prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) a dit : « celui qui ne fait pas miséricorde (à d'autres) on ne lui fera pas miséricorde. »

En vérité, la miséricorde -dans notre religion- englobe ce monde et l’au-delà, aussi bien les hommes que, les animaux, les oiseaux et les habitats environnants. Allah dit (sens du verset): « et Ma miséricorde englobe toute chose. »

Allah s'est décrit par la miséricorde et Il a aussi décrit Ses prophètes et ses serviteurs pieux par cela. Allah dit :
« Muhammad est le Messager d'Allah et ceux qui sont avec lui sont sévère envers les mécréants et miséricordieux l'un envers l'autre. »


Allah a fait de l’envoi du prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) une miséricorde pour toute la création, comme Il dit :
« et Nous ne t’avons pas envoyé (ô Muhammad) que comme une miséricorde pour les mondes. »


Le mot « les mondes » ('alamin) est général et inclut ainsi le monde des hommes, le monde des djinn, le monde des animaux et le monde des oiseaux, aussi bien que les nations sur terre et dans la mer.

Et en effet Allah a ordonné que la miséricorde soit appliquée à chaque chose et dans chaque action. Même quand vous vous sacrifiez un animal, vous montrez de la miséricorde en disant Bismillah et en aiguisant votre couteau (pour que ce soit une mort rapide et indolore). Le prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) a dit : « Certes Allah a prescrit al-Ihsan (la bonté) en toute chose. Ainsi quand vous tuez, tuez d’une bonne façon quand vous égorgez, égorgez d’une bonne façon. Et que chacun d'entre vous aiguise sa lame et épargne l'animal qu'il abat de la souffrance. »

Et Allah a en effet pardonné à une prostituée des Juifs qui a montré de la miséricorde envers un chien qui mourait de soif. Elle a rempli sa chaussure d'eau et la ensuite mise dans la bouche du chien, elle lui a donné de l'eau à boire. Ainsi Allah lui a été reconnaissant pour ce qu'elle a fait et lui a pardonné ses péchés.

Une fois, notre prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) a vu un de ses compagnons saisir le bébé d'une alouette et elle a commencé à hurler sur les têtes des compagnons. Donc il (salallahu ‘alayhi wa salam) a dit : « qui a privé cette alouette de son enfant ? Rendez-lui ses enfants ! »

Plus un être humain est faible et pauvre, plus nous devons lui montrer de la miséricorde. Et être doux avec lui est ce qui incombe le plus. C'est pourquoi notre Seigneur nous a interdit d'opprimer l'orphelin. Allah dit :
« n’opprimez pas l'orphelin. Et ne repoussez pas le mendiant. »
Le prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) a dit : « celui qui s'occupe et soutient la veuve et l’indigent ressemble au mujahid (celui qui accomplit le Jihad) dans la cause d'Allah. » Et il (salallahu ‘alayhi wa salam) frottait la tête de l'orphelin et disait : « moi et le tuteur d'un orphelin seront comme ceci au Paradis - et il (salallahu ‘alayhi wa salam) joignait son index et son majeur. »


En effet il (salallahu ‘alayhi wa salam) a commandé que nous nous occupions des enfants, des femmes et des aînés. Ainsi, dans ses derniers mots à ses compagnons et sa nation, il a dit : « la prière et ce que vos mains droites possèdent. Prenez soin des femmes. » Et il (salallahu ‘alayhi wa salam) a dit : « le meilleur d'entre vous est le meilleur avec ses femmes. Et je suis le meilleur d’entre vous avec mes femmes."

La miséricorde est quelque chose d’inné, qu'Allah a placé dans les cœurs de toutes Ses créatures, même les lions- les plus dangereux d'entre eux - car ils sont miséricordieux avec leurs petits. Et Allah est plus miséricordieux envers Sa création qu'une mère l’est avec son enfant. C'est pourquoi le jour où Il a créé la miséricorde, Il en a créé cent parties. Et Il a laissé quatre-vingt-dix-neuf parties avec Lui, par lesquelles Il montrera de la miséricorde envers Ses serviteurs le Jour du Jugement et Il a descendu une seule partie de la miséricorde sur terre, que les hommes et les animaux partagent entre eux.

Le messager d'Allah (salallahu ‘alayhi wa salam) a condamné la personne qui est dépourvue de toute miséricorde et celle qui n'en a pas beaucoup. C'est pourquoi il (salallahu ‘alayhi wa salam) a condamné celui qui rompt les liens familiaux. Il (salallahu ‘alayhi wa salam) a dit : « la parenté est attachée au trône ('Arsh). Elle dit : « qui me coupe, éloigne toi de lui. Et quiconque me maintient, attache toi à lui. »

Et dans une narration : « en vérité, la parenté sera attachée au Trône du Tout Miséricordieux le Jour du Jugement. Elle dira : « ceci est la place de celui qui cherchait refuge en Toi contre la rupture (de liens de famille). » Ainsi Allah lui dira : « Te plairais-tu que Je me lie avec ceux qui t’ont maintenu et que Je rompe avec ceux qui t’ont coupé ? » Et elle dira : « j’en serai heureux, mon Seigneur. »

Et il (salallahu ‘alayhi wa salam) a condamné les gouverneurs oppresseurs qui ne montrent pas d'indulgence envers leurs gens, en disant : « les plus mauvais gouverneurs sont les oppresseurs cruels (Al-hutamah). »

Et Allah s'est nommé Ar-Rahman et Ar-Rahim, donc il est le Tout Miséricordieux de ce monde et de l’autre (c'est-à-dire. Ar-Rahman) et le Très-Miséricordieux, celui qui fait miséricorde (c'est-à-dire Rahim). C'est pourquoi Il l'a ordonnée en tout lieu et en toute situation. Le musulman commence son action en disant Bismillahir-Rahmanir-Rahim pour qu'Allah puisse le bénir dans son action. Donc toute action dépourvue de miséricorde, ne comporte ni bien, ni bénédiction. Et les serviteurs d'Allah, en montrant de la miséricorde les uns envers les autres sont une cause pour qu’Allah descende sur eux Sa miséricorde.

Le Prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) a dit : « le Tout Miséricordieux fait miséricorde à ceux qui font miséricorde à d'autres. Faites miséricorde à ceux sur la terre et Celui au-dessus du ciel vous fera miséricorde. »

Ö Allah, fais-nous miséricorde sur terre et sous terre et le Jour où nos actes nous seront présentés. Et fais que nous soyons miséricordieux l'un envers l'autre comme l’étaient les compagnons de Ton prophète (salallahu ‘alayhi wa salam). Et fais miséricorde à nos morts et fais de ceux qui font miséricorde parmi Tes serviteurs des responsables sur nous ô Rahman, ô Rahim !



______________________________________________________


Article tiré du site al-manhaj.com
Source : Magazine Al-Asalah (n°21, page : 17-19)
Traducteur Isma'il alarcon
Traduit en français par les salafis de l’est<...
http://www.salafs.com/modules/news/article.php?storyid=45&keywords=%E9pargne

http://saliha.forumactif.net/

Repost 0
Published by la-ilaha-illallah - dans Le repentir
commenter cet article
24 mai 2010 1 24 /05 /mai /2010 11:34

Bismillâhi Ar.Rahmâni Ar.Rahîm


Ne désespère pas
Ahloul Hadîth


«
Ne désespère pas de la Miséricorde d'Allah »



Voici une petite traduction audio tirée du Tafsîr Al Mouyassar concernant les versets 53, 54, 55 et 56 de la sourate 39 (Az.Zumar).


« Dis : « O Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez pas de la miséricorde d'Allah. Car Allah pardonne tous les péchés. Oui, c'est Lui le Pardonneur, le Très Miséricordieux. Et revenez repentant à votre Seigneur, et soumettez-vous à Lui, avant que ne vous vienne le châtiment et vous ne recevrez alors aucun secours. Et suivez la meilleure révélation qui vous est descendue de la part de votre Seigneur, avant que lechâtiment ne vous vienne soudain, sans que vous ne (le) préssentiez. Avant qu'une âme ne dise : « Malheur à moi pour mes manquements envers Allah. Car certes j'étais de ceux qui se moquaient. »

Sourate 39 versets 53 à 56 -


Lien : http://www.ahloul-hadith.fr/ahloul/audio/



Allah Subhanu Wa Ta'ala nous dit dans Son noble livre :


39.53.قُلْ يَا عِبَادِيَ الَّذِينَ أَسْرَفُوا عَلَى أَنفُسِهِمْ لَا تَقْنَطُوا مِن رَّحْمَةِ اللَّهِ إِنَّ اللَّهَ يَغْفِرُ الذُّنُوبَ جَمِيعاً إِنَّهُ هُوَ الْغَفُورُ الرَّحِيمُ
39.54.وَأَنِيبُوا إِلَى رَبِّكُمْ وَأَسْلِمُوا لَهُ مِن قَبْلِ أَن يَأْتِيَكُمُ الْعَذَابُ ثُمَّ لَا تُنصَرُونَ
39.55.وَاتَّبِعُوا أَحْسَنَ مَا أُنزِلَ إِلَيْكُم مِّن رَّبِّكُم مِّن قَبْلِ أَن يَأْتِيَكُمُ العَذَابُ بَغْتَةً وَأَنتُمْ لَا تَشْعُرُونَ
39.56.أَن تَقُولَ نَفْسٌ يَا حَسْرَتَى علَى مَا فَرَّطتُ فِي جَنبِ اللَّهِ وَإِن كُنتُ لَمِنَ السَّاخِرِينَ


« Dis : « O Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez pas de la miséricorde d'Allah. Car Allah pardonne tous les péchés. Oui, c'est Lui le Pardonneur, le Très Miséricordieux.Et revenez repentant à votre Seigneur, et soumettez-vous à Lui, avant que ne vous vienne le châtiment et vous ne recevrez alors aucun secours. Et suivez la meilleure révélation qui vous est descendue de la part de votre Seigneur, avant que le châtiment ne vous vienne soudain, sans que vous ne (le) pressentiez.Avant qu'une âme ne dise : « Malheur à moi pour mes manquements envers Allah. Car certes j'étais de ceux qui se moquaient. »

Sourate 39 versets 53 à 56 -

Ainsi Allah nous dit :



قُلْ يَا عِبَادِيَ الَّذِينَ أَسْرَفُوا عَلَى أَنفُسِهِمْ لَا تَقْنَطُوا مِن رَّحْمَةِ اللَّهِ إِنَّ اللَّهَ يَغْفِرُ الذُّنُوبَ جَمِيعاً إِنَّهُ هُوَ الْغَفُورُ الرَّحِيم
ُ

Dis : « O Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez pas de la miséricorde d'Allah. Car Allah pardonne tous les péchés. Oui, c'est Lui le Pardonneur, le Très Miséricordieux.

Dans ce noble verset, Allah Subhanu Wa Ta'al s'adresse à Son Messager (salât 'alayhi wa salam) en lui disant :


« O Messager dis à Mes serviteurs qui n'ont cessé de commettre des péchés et qui persistent dans les désobéissances et les fautes, et qui ont commis des excès à leur propre détriment.
Dis à Mes serviteurs qui ont sombré et qui ont répondu favorablement aux insufflations néfastes de leurs âmes quand elle les appelaient à commettre des péchés.
Dis leur de ne pas désespérer de la Miséricorde d'Allah à cause de l'ampleur de leurs péchés car en vérité Allah pardonne tous les péchés
».


Certes Allah pardonne tous les péchés, les péchés de toute personne qui s'en repent et se réforme quelle que soit leur grandeur, leur ampleur. Toute personne qui abandonne sincèrement un péché et s'en repent, Allah lui pardonne son péché.
Et c'est pour cela qu'Allah nous dit :

[...]


*
وَأَنِيبُوا إِلَى رَبِّكُمْ وَأَسْلِمُوا لَهُ مِن قَبْلِ أَن يَأْتِيَكُمُ الْعَذَابُ ثُمَّ لَا تُنصَرُونَ


« Et revenez repentant à votre Seigneur, et soumettez-vous à Lui, avant que ne vous vienne le châtiment et vous ne recevrez alors aucun secours. »


C'est à dire : revenez vers Allah votre Seigneur ô hommes et femmes ! Revenez vers votre Seigneur par le repentir sincère et l'obéissance. Soumettez-vous à Lui et humiliez-vous devant Sa grandeur avant que Son châtiment ne s'abatte sur vous car à ce moment là nul ne dehors d'Allah ne pourra vous secourir.



C'est ainsi qu'Allah nous dit également :


وَاتَّبِعُوا أَحْسَنَ مَا أُنزِلَ إِلَيْكُم مِّن رَّبِّكُم مِّن قَبْلِ أَن يَأْتِيَكُمُ العَذَابُ بَغْتَةً وَأَنتُمْ لَا تَشْعُرُون
َ

« Et suivez la meilleure révélation qui vous est descendue de la part de votre Seigneur, avant que le châtiment ne vous vienne soudain, sans que vous ne (le) pressentiez. »

C'est à dire : Suivez la meilleure des révélations qui vous est descendue de la part de votre Seigneur et il s'agit ici du livre grandiose : le noble Coran. Et il ne contient que le bien : c'est le bien par excellence ! De ce fait, mettez en application ses ordres et écartez-vous de ses interdictions et cela avant que ne s'abatte sur vous le châtiment d'Allah soudainement alors que vous ne vous y attendririez pas.



Et c'est pour cela qu'Allah nous dit :


أَن تَقُولَ نَفْسٌ يَا حَسْرَتَى علَى مَا فَرَّطتُ فِي جَنبِ اللَّهِ وَإِن كُنتُ لَمِنَ السَّاخِرِين
َ

Avant qu'une âme ne dise : «
Malheur à moi pour mes manquements envers Allah. Car certes j'étais de ceux qui se moquaient. »

C'est à dire obéissez à votre Seigneur et revenez repentant à Lui afin qu'aucune âme n'ait de regrets au Jugement Dernier et ne s'écrie : «
Malheur à moi pour mes manquements cette vie d'ici bas envers les ordres et les commandements d'Allah ! Malheur à moi qui n'a pas obéi comme il le fallait et qui n'a pas respecté le droit d'Allah sur moi. Certes dans cette vie d'ici bas j'étais parmi ceux qui se moquaient de la législation islamique, du Coran , du Prophète (salât 'alayhi wa salam). J'étais parmi ceux qui se moquaient des croyants. »



Nous demandons à Allah de nous accorder, ainsi qu'à nos proches, une bonne fin et de nous placer parmi les biens heureux dans cette vie d'ici bas ainsi que dans celle de l'au-delà.

 

http://saliha.forumactif.net

Repost 0
Published by la-ilaha-illallah - dans Le repentir
commenter cet article
28 mai 2009 4 28 /05 /mai /2009 00:21
desert-eau11.jpg
1
Le repentir de Habbar Ibn Al-Aswad
-رضى الله عنه-
Ibn Qudama Al Maqdissi



Al-Zubayr Ibn Al-‘Awwam -radiAllahou 'anhou- confie : « Jamais je n’ai vue le Messager d’Allah -sal Allahou 'alayhi wa salam- évoquer Habbar –c’es-à-dire Ibn Al-Aswad- sans se fâcher contre lui. Je ne l’ai jamais vu envoyer un détachement en expédition sans dire : « Si vous attrapez Habbar, tranchez-lui les mains et les pieds, puis décapiez-le ! » Par Allah ! Je le cherchais, je le réclamais. Allah sait que, si je lui mettais la main dessus avant qu’il ne parvienne jusqu’au Messager d’Allah -sal Allahou 'alayhi wa salam- je le tuerai. Puis, il se présenta devant le Messager d’Allah -sal Allahou 'alayhi wa salam- à moment où j’étais assis. Il se mit à lui présenter ses excuses.

Jubayr Ibn Mut’im raconte : « J’étais assis, au sein d’un groupe de compagnons, avec le Prophète -sal Allahou 'alayhi wa salam- dans sa mosquée après son retour de Al-Ji’rana, lorsque Habbar Ibn Al-Aswad se manifesta. En le voyant, les gens s’écrièrent : « Ô Messager d’Allah -sal Allahou 'alayhi wa salam- ! Habbar Ibn Al-Aswad ! » Il dit : « Je l’ai vue » Quelqu’un fit mine de se lever en sa direction, mais le Messager d’Allah -sal Allahou 'alayhi wa salam- lui fis signe : « Assieds-toi ! » Habbar se tint devant lui et dit : « Que la paix soit sur toi, ô Messager d’Allah -sal Allahou 'alayhi wa salam- ! J’atteste qu’il n’y aucun dieu en droit d’être adoré si ce n’est Allah et que tu es le Messager d’Allah. Je suis parti à travers le pays pour te fuir et j’ai même voulu rejoindre les Persans. Puis, je me suis rappelé ton pardon, ta faveur, ta piété et ton indulgence pour ceux qui ont agit sottement envers toi. Ô Messager d’Allah ! Nous étions dans le polythéisme et Allah nous a guidés et nous a sauvés de la ruine par toi. Pardonne ma stupidité et ce que tu as appris sur mon compte, car j’avoue ma méchanceté et je reconnais mon péché. Je participais activement à t’insulter et é te nuire, mais j’étais dans l’abandon. Or, Allah m’a ouvert les yeux et m’a guidé vers l’islam. » Je me mis à regarder le Messager d’Allah -sal Allahou 'alayhi wa salam-. Il baissait la tête tout le temps que Habbar lui présentait ses excuses. Puis, il dit : « Je t’ai pardonné et l’islam efface toutes les mauvaises actions qu’on a pu faire avant de se convertir. »


Titre : Les Repentis
Auteur : Ibn Qudama Al Maqdissi
Editions : La Maktaba
Pages : 97-98
Retranscription : Ibn Djelaz
Site : www.rappel01.fr
Acheter le livre en ligne : www.daralmuslim.com

Repost 0
Published by la-ilaha-illallah - dans Le repentir
commenter cet article
21 mai 2009 4 21 /05 /mai /2009 15:48



La prière du repentir ?

Question :
Durant le début d’une partie de mon adolescence [de ma vie], j’ai commis certains écarts et je m’en suis repenti auprès d’Allah depuis et la louange et la reconnaissance Lui revient. Seulement, j'en ressens encore quelque chose [remord] et j’ai [aussi] entendu parler de la prière du repentir…Je vous prie de me conseiller à ce propos et jazakoum Allah kheyran.

Réponse :

Votre repentir englobe ce qui le précède [ce qui est antérieur] et l’efface, et la louange revient à Allah…il ne faut pas que persiste en vous [dans votre cœur] ce genre de sentiment, car il vous est [plutôt] demandé d’avoir un meilleur sentiment de votre Seigneur [Allah] et que vous croyez [vraiment] qu’Allah vous a pardonné si vous avez été sincère dans votre repentir car Allah dit :« Et repentez-vous tous devant Allah, O croyants, afin que vous récoltiez le succès. » (Sourate An-Nour – 31)

Il [Allah] à fait en sorte que la réussite tient du repentir [les deux sont liés], celui qui se repent, alors il a réussit, et le Loué dit [aussi]: « Et je suis Grand Pardonneur à celui qui se repent, croit, fait bonne œuvre, puis se met sur le bon chemin. » (Sourate Taha – 92)… […]

Et le Loué dit [aussi]:
« O vous qui avez cru! Repentez-vous à Allah d'un repentir sincère. Il se peut que votre Seigneur vous efface vos fautes et qu'Il vous fasse entrer dans des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux,... » (Sourate Tahrim – 8)

Et [‘Assa] Il se peut que : signifie d’Allah un engagement.

A vous d’avoir un meilleur sentiment de votre Seigneur [Allah], et qu’Il a accepté votre repentir si vous avez été sincère dans votre repentir, regrettant ce que vous avez fait [auparavant], vous en éloignant et certain de ne pas y revenir. Et ne prêtez pas d'importance aux [wassawis] (chuchotements du diable), alors qu’Allah jala oua ‘ala dit dans ce Hadith Transcendant (qudsi) : « Je suis tel que Mon serviteur M'estime… ».

Il faut que votre sentiment envers Allah soit meilleur [kheyra] et il (le prophète) [صلى الله عليه وسلم] dit : « Ne meurt l’un d’entre vous qu’avec un bon sentiment envers Allah ‘aza oua jal » (Mouslim dans son Sahih).

Pour ce qui est de la prière du repentir, il a été rapporté du prophète [صلى الله عليه وسلم] de façon authentique, d’après le Hadith de Sadiqq (radya Allah ‘an hou) ceci : « Il n'y a pas un homme qui commet un péché puis se lève pour se purifier en se purifie de la meilleur façon qu’il soit et [ensuite] prie deux unités puis se repente de son péché auprès d’Allah sans qu'Il ne lui pardonne » (rapporté par Ahmad).

Tout le sucées n'est garanti que par Allah.

المصدر
مجموع فتاوى و رسائل الشيخ عبد العزيز بن عبدا لله بن باز - المجلد الحادي عشر

Source : www.binbaz.org.sa

Majmou’ Fatawa et rassa_il (Tome 11) – Sheikh Ibn ‘Abd Al ‘Aziz Ibn Baz (rahimahou Allah) .

Traduction rapprochée : Ibn Hamza Al Djazairy


http://alghourabaa.free.fr/web/page58.html

Repost 0
Published by Oum Omeya - dans Le repentir
commenter cet article
6 mai 2009 3 06 /05 /mai /2009 14:06

  

 

 

Le Messager d'Allah (صلى الله عليه و سلم) a dit: " Le scribe de gauche lève la plume pendant six heures au sujet du serviteur musulman qui commet un péché, si ce dernier le regrette et sollicite le pardon d'Allâh, le scribe le néglige. Sinon, il note un seul péché. "

 (Authentifié par Cheikh Naçir-din al-Albâni (rahimoullah) dans: Silsilât al-Ahâdîth al-Sâhiha. N° 1209)

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Oum Omeya - dans Le repentir
commenter cet article

Présentation

  • : la-ilaha-illallah
  • la-ilaha-illallah
  • : Al-Awzâ’î a dit : « Patiente sur la Sunna, arrête-toi là où les gens se sont arrêtés, dis ce qu’ils ont dit, abstiens-toi de ce dont ils se sont abstenus, et suis la voie de tes pieux prédécesseurs, car ce qui leur a suffit te suffira. » [Al-Lâlakâ’î dans Sharh Usûl Al-Ictiqâd (315)] (( Si vous remarquez des erreurs, veuillez m'en avertir barakallahou fikom ))
  • Contact

Heure

Rechercher

Calendrier

Texte Libre